Bienvenue dans la Revue de Presse de Soverain. Retrouvez ici les dernières informations concernant l'actualité nationale et internationale. Vous pouvez nous aider à alimenter cette section en rejoignant la communauté Soverain sur Discord !


Toute l'actualité

Il est allé trop loin, il doit partir, par Frédéric Lordon via Les blogs du @mdiplo

La vidéo tournée d’un immeuble en hauteur plonge sur une cour de récréation du 19e arrondissement d’où monte un grand cri scandé : « Macron démission ! Macron démission ! ». Ce pouvoir est devenu l’objet du lazzi des enfants. Normalement un régime qui en est là ne connaît plus qu’une forme ou une autre de sursis.

On ne spéculera pas plus que ça sur le sens politique des petits. Davantage sur le degré auquel le pays est imprégné de la détestation du monarque pour que les mioches en aient capté quelque chose. En tout cas, les petites éponges de cour de récré ne se trompent pas : il est haï. Et pour des raisons écrasantes, incontestables, dont la gravité ne cesse d’ailleurs de croître. Dans la série graduée des actes par lesquels un souverain en vient à perdre sa légitimité, le point maximal est atteint quand il prend le parti de constituer sa population en ennemie, et par conséquent de lui faire la guerre. Nous en sommes là, littéralement. Déployer des blindés en ville, équiper les forces de police de fusils à pompe, et même de fusils d’assaut, infliger aux manifestants des blessures… de guerre, c’est bien être en guerre. Du reste, s’il en est à prévoir des plans d’exfiltration des ministres et à prépositionner un hélicoptère pour évacuer l’occupant de l’Élysée, c’est que ce régime lui-même ne s’illusionne pas tout à fait quant à la réalité de ses rapports avec « sa » population. […]

Source : Les blogs du Monde Diplomatique – Il est allé trop loin, il doit partir, par Frédéric Lordon (28 janvier 2019)

Le Parlement Franco-Allemand, ébauche d’une mini-Union-Européenne ? Analyse par @OBerruyer

Ces dernières semaines auront été noires pour l’information des citoyens.

Car le Traité d’Aix-La-Chapelle, qui concernait plutôt l’exécutif, est en fait accompagné d’un second texte, touchant au domaine législatif, l’Accord Parlementaire Franco-Allemand, que nous allons vous présenter ici […]

Source : Les-Crises.fr – Le Parlement Franco-Allemand, ébauche d’une mini-Union-Européenne ? Analysons le texte du 2e accord

Le Vénézuéla de Maduro et ses alliés du monde multipolaire – via @atlantico_fr

Alors que le Venezuela continue sa descente aux enfers entre dictature et exode de millions de vénézuéliens, comment comprendre l’appui donné par Moscou au régime de Maduro ? Le monde multipolaire est celui où les intérêts priment sur la morale, et nul ne l’a jamais mieux compris que Vladimir Poutine. […]

Le Venezuela fait l’objet de plusieurs sanctions tant de la part des Etats-Unis que de l’Union Européenne. C’est là sans aucun doute un point commun avec la Russie, l’Iran, la Corée du Nord ou la Turquie. En s’alliant – économiquement du moins, voire militairement – ces Etats peuvent contrecarrer ou amoindrir l’impact des sanctions qui prennent souvent la forme d’embargos. […]

Source : Le Vénézuéla de Maduro et ses alliés du monde multipolaire | Atlantico.fr

La Pologne voudrait participer au projet du char européen

La Pologne, qui s’apprête à accueillir au printemps le président français Emmanuel Macron, voudrait explorer les possibilités de participer au projet du char franco-allemand, a indiqué hier un collaborateur du président polonais.

Varsovie participe à la coopération européenne dans le domaine de l’armement dans le cadre des Coopérations structurées permanentes (CSP, PESCO en anglais) et du Fonds européen de défense, a rappelé le chef du Bureau de sécurité nationale auprès de la présidence polonaise, Pawel Soloch, à la radio publique.

Source : La Pologne voudrait participer au projet du char européen

Theresa May obtient le soutien des députés pour renégocier le filet de sécurité alors que Bruxelles insiste sur le fait qu’ils ne rouvriront pas les négociations sur le Brexit – via @telegraph

Theresa May est sur le point de se confronter avec l’UE après que les députés lui ont demandé de rouvrir les négociations sur l’accord du Brexit.

Le Parlement a voté par 317 voix contre 301 pour renvoyer Mme May à Bruxelles et renégocier le filet de sécurité de l’Irlande du Nord, mais les dirigeants européens lui ont immédiatement dit qu’elle perdait son temps.

Donald Tusk, le président du Conseil européen, l’a dit sans ambages à Mme May : « L’accord de retrait n’est pas ouvert à la renégociation. »

Source : The Daily Telegraph – Theresa May wins backing from MPs to renegotiate backstop as Brussels insists it won’t re-open Brexit deal

Désinformation sur internet : une ONG s’inquiète d’une «Europe en feu», l’UE hausse le ton — @Rtenfrancais

Bruxelles a sommé les géants de l’internet de redoubler d’efforts dans leur lutte contre les fake news. Dans le même temps, l’ONG Avaaz a exhorté Facebook à agir, à quatre mois d’élections européennes qui s’annoncent difficiles… pour l’UE.

A quatre mois des élections européennes, qui pourraient voir une flambée de l’euroscepticisme, la Commission européenne a sommé ce 29 janvier Facebook, Twitter et Google d’intensifier leurs efforts pour lutter contre la désinformation en ligne. L’exécutif européen a en outre brandi la menace de mesures contraignantes en cas de résultats insatisfaisants.

Source : Désinformation sur internet : une ONG s’inquiète d’une «Europe en feu», l’UE hausse le ton — RT en français

Or du Venezuela: gel, confiscation et disparition «mystérieuse» d’actifs en Occident – Sputnik France

L’opposant vénézuélien Juan Guaido qui s’est autoproclamé «Président en exercice» du pays a salué le refus de la Banque d’Angleterre de restituer à Caracas son or pour une valeur de 1,2 milliard de dollars (1,05 milliard d’euros). Sputnik rappelle que des gouvernements et des banques en Occident ont déjà gelé ou détourné des actifs d’autres États.

Depuis la fin de l’année dernière, Caracas essaie sans succès de rapatrier son or déposé dans la Banque d’Angleterre. Dès que Londres a rallié la semaine dernière Washington, en reconnaissant Juan Guaido comme «Président en exercice» du Venezuela, les perspectives de ce rapatriement ont été réduites pratiquement à zéro. La pratique de gel ou de confiscation d’actifs de pays qui vont à l’encontre des intérêts politiques ou financiers des États-Unis et de l’Union européenne n’est pas nouvelle, et Sputnik se souvient de trois autres cas de ce genre.

Source : Or du Venezuela: gel, confiscation et disparition «mystérieuse» d’actifs en Occident – Sputnik France

Christophe Castaner veut poursuivre Eric Drouet après son appel au « soulèvement » des gilets jaunes – via @MarianneleMag

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a indiqué ce mardi 29 janvier qu’il allait saisir le parquet afin qu’il engage des poursuites contre le gilet jaune Eric Drouet, après que la page Facebook qu’il a fondée eut appelé à « un soulèvement sans précédent par tous les moyens utiles et nécessaires ».

Source : Marianne – Christophe Castaner veut poursuivre Eric Drouet après son appel au « soulèvement » des gilets jaunes

La Chine s’oppose aux sanctions contre le Venezuela et déclare que les États-Unis seront tenus responsables des conséquences – via @RT_com

La Chine a déclaré que les États-Unis porteront la responsabilité des sanctions radicales qu’ils ont imposées au Venezuela, avertissant Washington des répercussions et réitérant leur soutien au président Nicolas Maduro en proie à des troubles, rapporte RIA Novosti.

« Nous sommes contre les sanctions unilatérales. L’histoire montre que les interventions ou les sanctions étrangères ne font que compliquer la situation, étant incapables de résoudre le problème », a déclaré Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse mardi.

Source : RT.com – China opposes sanctions against Venezuela, says US will be responsible for consequences — RT World News

La zone #Euro est-elle le cancer de l’#UE ? Par Jacques #Sapir @russeurope – via @RTenfrancais

Avec le recul, des économistes de plus en plus nombreux, tels Joseph E. Stiglitz ou Christopher Pissarides, deux prix Nobel d’économie, considèrent que l’Euro a fait plus de mal que de bien. […]

Il faut ici rappeler qu’après avoir déguisé l’Euro en une forme de garantie contre les mouvements spéculatifs et les fluctuations, les thuriféraires de l’Euro ont présenté ce dernier comme un avantage pour la croissance en Europe. Ils ont cependant été bien déçus et même Jacques Delors a répudié l’Euro tel qu’il existe aujourd’hui. […]

Le Fond monétaire international a souligné l’ampleur du problème posé par la divergence des compétitivités dans le cadre de la zone Euro. Il a montré l’importance de ces problèmes pour des pays comme la France, mais aussi l’Italie et l’Espagne. […]

L’Allemagne exporte aujourd’hui moins vers la zone euro qu’en 1995. Ceci en dit long sur les effets de l’Euro qui vont donc à l’inverse de l’intégration de l’Union européenne comme cela avait pourtant été le rêve de ses concepteurs. […]

Les taux de croissance de la France et de l’Allemagne se situent à peu près au même niveau. Le problème est que la France ne peut maintenir ce niveau de croissance égal à celui de l’Allemagne que par une augmentation annuelle du déficit. Or, les contraintes de l’Union européenne imposent une réduction de ce dernier. […]

L’inachèvement de la «zone Euro» n’est donc pas conjoncturel comme on le prétend mais bien structurel. L’Allemagne a voulu cette situation parce que c’est la seule qui lui convenait. […]

Source : La zone Euro est-elle le cancer de l’UE ? — RT en français

Bruno Le Maire aimerait que les Britanniques revotent sur le #Brexit et déplore que leurs politiques soient « irresponsables » — via @RTenfrancais

Bruno Le Maire est revenu sur les difficultés rencontrées par les Britanniques pour sortir de la crise du Brexit et a notamment déclaré à cette occasion : « Moi j’aimerais que les Britanniques revotent. »

Le ministre français de l’Economie a également estimé que « des politiciens britanniques irresponsables » avaient « fait croire aux Britanniques qu’ils pouvaient continuer à vivre avec leur tasse de thé et leurs muffins tranquillement parce qu’ils n’avaient rien à voir avec l’Europe. Sauf que la moitié du commerce britannique se fait avec les pays européens.» Et de déplorer : « On s’aperçoit que c’est un drame, le Brexit. Un drame pour tous ceux qui ont cru dans ces illusions et ces mensonges. »

Source : Bruno Le Maire aimerait que les Britanniques revotent sur le Brexit — RT en français

Européennes2019 : Wauquiez choisit Bellamy pour « rassembler autour de ce que la droite peut proposer pour la France et l’Europe » #LR – via @Le_Figaro

Laurent Wauquiez annoncera mardi trois noms à la commission nationale d’investiture : François-Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean.

[…] « La seule chose qui compte, c’est de pouvoir entraîner, rassembler, susciter de nouveau l’adhésion et l’enthousiasme autour de ce que la droite peut proposer pour la France et l’Europe »

Source : Européennes: Wauquiez choisit un trio emmené par Bellamy pour conduire la liste LR