Les derniers articles [tous les articles]


Revue de presse[tous les articles]

À Munich, Angela Merkel seule en scène pour défendre le multilatéralisme – via Le Figaro

Mais elle [Angela Merkel] a manqué de soutien puisque Emmanuel Macron avait choisi d’annuler sa participation. « C’est une erreur. La France disparaît des radars » , soupire l’ancien député Pierre Lellouche, un habitué de la conférence. « Le président avait pourtant un boulevard entre les excès de Trump et le départ programmé de la chancelière » , ajoute Lellouche.

Pas à pas, elle a ensuite décortiqué les crises qui affectent l’ordre mondial : l’influence russe, la Syrie, l’Iran, le désarmement… « Aucun de ces conflits ne peut être résolu seulement militairement » , a-t-elle souligné. « Est-ce que nous pensons que chacun peut résoudre les problèmes au mieux pour lui-même seul ? » , a-t-elle poursuivi.

Les superpuissances ont fait la sourde oreille au plaidoyer pour le multilatéralisme d’Angela Merkel. Après Mike Pence, le représentant de la Chine, Yang Jiechi, un membre influent du Politburo, a certes pesé ses mots : « L’utilisation de la violence ou de la menace doit être rejetée […] pour résoudre les conflits » , a-t-il dit.

Sergueï Lavrov, n’a pas cherché à ménager son auditoire en reprochant à l’Occident un discours à géométrie variable. « Les Européens se sont laissé embarquer dans une rivalité sans raison entre les États-Unis et la Russie » , a-t-il déploré.

Pour la plupart des représentants d’autres pays européens, cette raison est suffisante pour se ranger derrière les États-Unis. « Nous nous sentons menacés à l’est » , a notamment déclaré le ministre polonais Jacek Czaputowicz en adoptant une position proaméricaine.

Source : À Munich, Angela Merkel seule en scène pour défendre le multilatéralisme

LBD: le Parlement européen condamne son usage

Le parlement européen a largement condamné aujourd’hui « le recours à certains types d’armes à létalité réduite par les forces de police contre des manifestants pacifiques, comme les projectiles à impact cinétique », dont les LBD font partie. La résolution « sur le droit à manifester pacifiquement et l’usage proportionné de la force » a été votée par 438 députés européens, 78 autres se prononçant contre et 87 s’étant abstenus.

Source : LBD: le Parlement européen condamne son usage

Italie : Plaidoyer pro-européen de Giuseppe Conte au Parlement Européen – via @LePoint

Contre toute attente, Conte a déclaré sa flamme à l’Europe, allant jusqu’à former le vœu qu’émerge, un jour, un « peuple européen » […]

Conte, lui, prend le contre-pied des bouffées souverainistes de son ministre de l’Intérieur en glorifiant les conquêtes européennes telles que la libre circulation des personnes – « une conquête majeure de l’intégration européenne » – ou encore la jurisprudence protectrice des droits des citoyens de la Cour européenne des droits de l’homme et de la Cour de justice de l’UE – « une conquête en matière de civilisation », insiste-t-il.Selon lui, ce qui manque à l’Union européenne, c’est une « vision politique », un « élan ». Il faut, dit-il, sortir d’un schéma économique purement libéral conduisant à la privatisation des services publics, « à moins d’aides sociales et à moins d’État-providence » […]

Pour Conte, l’heure du « tournant européen » a sonné et pour éviter « l’implosion », l’Union européenne ne doit pas se comporter comme « une citadelle assiégée », « ne pas éluder les conflits » en son sein, « revoir ses modèles de croissance », « s’exprimer d’une seule voix aux Nations unies », « promouvoir la participation de la Russie, de la Chine et des États-Unis » dans tous les domaines, voire « revenir aux origines » […]

Le plaidoyer de Conte pour une Europe solidaire en matière d’accueil des migrants vient percuter la stratégie politique de son autre vice-président du conseil, Matteo Salvini. Le chef du gouvernement italien s’est en effet prononcé pour une « redistribution obligatoire » parmi l’ensemble des pays de l’Union européenne des migrants débarquant en Italie et pas seulement avec les 4, 5, 6 ou 7 pays qui veulent bien aider l’Italie […]

Source : Le surprenant plaidoyer pro-européen de l’Italien Giuseppe Conte – Le Point

Gilets jaunes. 86 députés demandent une « fiscalité carbone juste et lisible »

86 députés publient ce mercredi une tribune dans le Figaro pour demander au gouvernement de rétablir une fiscalité « juste et lisible ». Ces députés estiment que la colère exprimée contre la mesure est liée à un manque de redistribution juste de l’impôt perçu, contrairement à des pays comme le Canada, où ce type de taxe est parfaitement accepté de la population. Les signataires espèrent voir cette question revenir dans le cadre du Grand débat national.

Source : Gilets jaunes. 86 députés demandent une « fiscalité carbone juste et lisible ».



Tribune Libre - Articles de la communauté [tous les articles]


Illustrations au hasard [toutes les illustrations]

Le patriotisme est chose sainte. C’est la vertu, la fierté, la santé et la consolation des peuples. C’est lui qui, seul, dans l’égoïsme abominable où nous nous mourons, dans la décomposition du sang de la France qui va pourrissant chaque jour davantage les meilleurs et les plus robustes, peut encore aux heures suprêmes du danger, faire germer, sur notre sol dégénéré, les semailles des gloires anciennes, et rallumer les enthousiasmes éteints dans nos cœurs refroidis.

Octave Mirbeau, Le Gaulois, 11 janvier 1883.



Contenu Soverain [tous les articles]


Vidéo à la Une
Suggestions de l'équipe