Refondation du FN : sincérité ou enfumage? – Le quart d’heure politique d’Olivier Rousseau #1

 

À l’issue de l’échec du Front National au second tour de la présidentielle, et après avoir essuyé des scores moindres que ceux prédits par les sondages, le parti d’extrême-droite a entamé un processus de refondation.
D’un côté, des débats organisés dans les comités locaux par les « ambassadeurs de la refondation » (personnels départementaux ou régionaux servant ainsi de relais entre les sympathisants et les instances nationales).
De l’autre, un questionnaire de 79 questions envoyé aux adhérents à jour de cotisation du 14 novembre 2017.
Le but de ces deux procédés était donc de restructurer le parti, son programme, sa stratégie, son organigramme, lors du congrès de Mars 2017 tenu à Lille, lors duquel les responsables du mouvement lepéniste se réjouissent d’ « un exercice démocratique exemplaire dont beaucoup ne peuvent pas se prévaloir »*.
Dans cette vidéo, l’on verra que l’exemplarité de ce questionnaire a des limites, et à quoi pourra t-il servir concrètement au Front National.

Pour ceux qui souhaitent se faire leur propre idée du-dit questionnaire, vous pourrez le trouver en intégralité dans cet article.

 

*Steeve Briois, discours d’ouverture du Congrès de Lille

Deuxième prénom d’Aloïs Lang-Rousseau. Je m’intéresse notamment à la politique française, mais aime parfois m’évader vers des sujets sociétaux ou internationaux. J’ai mon p’tit quart d’heure de folie chaque mois.

Partager cet article sur :