Pour les européennes, le RN abandonne officiellement la sortie de l’UE et le retour au franc

Marine Le Pen présentera lundi à Strasbourg ses 25 propositions pour les européennes. Mais déjà, Europe 1 vous en dévoile les contours dimanche matin. Dans ce programme intitulé « Pour une Europe des nations et des peuples », le Rassemblement national acte un changement assez notable : plus question de sortir de l’Union européenne, ni même de revenir au franc.

Plus de Frexit, mais des traités révisés

Après de longs mois de flou, la position du RN est désormais claire : il faut modifier le fonctionnement de la zone euro, mais pas de revenir à la monnaie nationale. Marine Le Pen avait d’ailleurs dit comprendre la peur des Français sur le sujet. Même chose pour le Frexit, passé aux oubliettes. Désormais, Marine Le Pen défend la révision des traités européens, avec notamment la suppression de la Commission européenne (mais le maintien du Conseil européen et du Parlement). Autant de propositions qu’il faudra faire accepter par les autres pays de l’Union, ce qui est bien loin d’être gagné.

La présidente du RN mise donc sur un bras de fer au niveau européen entre « patriotes et européistes », selon ses mots, entre nationalistes et progressistes, diront d’autres.

Source : INFO EUROPE 1 – Pour les européennes, le RN abandonne officiellement la sortie de l’UE et le retour au franc




1 Commentaire

  1. « Pour une Europe des nations et des peuples » : cette construction de l’Europe fut proposée lors des 2 plans Fouchet : comme projet d’ « Europe des Etats » qui ont échoué !!!
    Et depuis, on nous sert et ressert inlassablement le même discours, les mêmes promesses !
    Ces « altereuropéistes » devraient connaitre leur passé afin d’analyser combien ils sont « largués » dans leur discours… faire de la politique c’est admettre les réalités -selon CDG- et ne pas oublier, l’avertissement du fameux géopoliticien qu’était le Général Pierre-Marie Gallois, qui fit un article dans le Figaro, avertissant du fait que l’UE finirait par n’être obligatoirement qu’une fédération…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.