Comment éjecter les « salauds » de l’UE, demande Boris Johnson

Boris Johnson prononçant un discours au siège de JCB à Rocester, Staffordshire | Christopher Furlong/Getty Images

Le problème avec l’UE, c’est que « nous ne savons pas vraiment qui la dirige », a déclaré l’ancien ministre britannique des affaires étrangères.

Il n’est pas clair qui dirige l’UE ou comment  » éjecter ces salauds en particulier « , a déclaré Boris Johnson, ancien ministre britannique des Affaires étrangères.

« Mon opposition à l’UE n’était pas qu’elle soit dirigée par des étrangers », a déclaré Johnson, un Brexiteer qui a quitté le gouvernement du Premier ministre Theresa May l’année dernière pour protester contre sa stratégie sur le Brexit, à une conférence à New Delhi samedi, selon l’AFP. « Le problème, c’est qu’on ne sait pas vraiment qui la dirige. »

M. Johnson a poursuivi en disant qu’il ne pouvait pas identifier les responsables des institutions de l’UE, ni expliquer ce qu’ils font, « je n’ai aucune idée de la façon d’éjecter ces salauds en particulier ».

Il s’est empressé de préciser : « Je ne dis pas que ce sont des salauds. Mais des millions et des millions de personnes au Royaume-Uni n’ont aucune idée du fonctionnement du système. C’est complètement déconnecté pour eux. »

Johnson a dit qu’il ne pense pas qu’un deuxième référendum sur le Brexit soit possible parce que le public serait « absolument poussé à bout par l’idée d’avoir à voter à nouveau sur cette affaire ».

Johnson a dit que le « ministère des Finances et tout le système » ont peur d’un Brexit « hard ». Mais à moins que le Royaume-Uni n’ait l’autonomie en matière de tarifs douaniers et de réglementation, a-t-il dit, à moins d’avoir la liberté, alors restez-y ». Je ne pense pas que le Royaume-Uni va rester ou que le Royaume-Uni devrait rester. »

 

Sarah Weathon – Politico ; traduit par XPJ




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.