Bruxelles a traité le gouvernement britannique avec condescendance, avec un mépris presque total pour le Brexit – par Boris Johnson

On peut dire sans risque de se tromper que pendant une grande partie des 46 dernières années, l’UE a traité les inquiétudes politiques du gouvernement britannique avec une condescendance qui confinait au mépris. Nous avons peut-être eu raison et clairvoyance – par exemple à propos de l’euro, du contrôle de l’immigration, de l’armée européenne ou de l’intrusion du droit européen dans chaque recoin de notre vie, comme l’a dit Douglas Hurd. Mais trop souvent, on nous tapote simplement la tête, comme un enfant idiot, et on nous ordonne de filer.

Dans leur mépris chronique pour la position britannique, je crains que l’UE n’ait été confortée par des signes répétés de nos hésitations fondamentales : que nous ne soyons finalement pas prêts à défendre la logique de notre affaire. Depuis des décennies, le mantra à Bruxelles est que la Grande-Bretagne s’oppose, la Grande-Bretagne proteste – mais en fin de compte, la Grande-Bretagne y souscrit toujours.

La voie à suivre est claire. Si l’UE ne veut vraiment pas bouger sur le filet de sécurité – et cela n’a pas encore été testé – alors, pendant de nombreux mois, j’ai soutenu, avec beaucoup d’autres, que le Royaume-Uni devrait partir sur une base différente. Nous devrions sortir à temps, à la fin de ce mois, mais avec un statu quo mutuellement convenu dans les arrangements existants, de sorte que nous puissions utiliser la période allant jusqu’à la fin de 2021 (une très longue période) pour parvenir à un véritable accord de libre-échange.

[…]

C’est l’option, maintenant appelée le compromis de Malthouse, qui obtient l’appui des Leavers et des Remainers de l’ensemble du parti. L’UE ne pense pas que nous en ayons les tripes. Nos partenaires pensent qu’ils nous ont là où ils nous veulent. Ils pensent qu’à la fin, nous adhérerons à ces termes carthaginois.

Boris Johnson

Source : The Daily Telegraph – Brussels has treated the British Government with condescension bordering on contempt over Brexit




2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Il est vraiment appréciable que des gens comme vous s’attellent à la traduction et à la diffusion de tels articles. C’est très important, dans un univers médiatique étouffant comme le notre, d’avoir le point de vue des défenseurs du brexit du côté britannique où la presse est beaucoup plus équilibrée.
    J’aurais néanmoins une réserve quant à la qualité de la traduction. Je pense qu’il vaudrait mieux, plutôt que de coller mot pour ot au texte original, privilégier le confort de lecture et la compréhension du texte final en français. Parce que là, c’est pas du tout fluide, et assez pénible à lire :/

    • Merci pour votre commentaire, il est vrai des fois que nos traductions présentent des lacunes. Nous sommes tous bénévoles et donc le temps nous manque pour vous livrer des traductions de qualité professionnelle. Si vous repérez des fautes, merci de les souligner, nous ne manquerons pas de corriger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.