Brexit : ce que la City réserve à l’Europe

Il y a de fortes chances qu’après le Brexit le Royaume-Uni jette du lest à ses banquiers et gérants de fonds. Il est à redouter, écrit Sébastien Canderlé, que le pays ne se calque pas tant sur le modèle singapourien que sur celui des paradis fiscaux.

https://www.lesechos.fr/amp/1217658?__twitter_impression=true&s=09

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur vk