Charles Ascot

Charles Ascot

Entretien patriote (n°1) : Vincent Vauclin

Pour ouvrir cette nouvelle rubrique d’entretiens sur Soverain, je propose aujourd’hui de nous intĂ©resser Ă  Vincent Vauclin, fondateur de Dissidence Française. FondĂ©e en 2011 et officialisĂ©e comme association en 2013, cette organisation se forge progressivement une place dans la vie de la droite de notre pays. Ă€ l’automne 2018, le mouvement annonce sa transformation en parti politique Ă  part entière, pour constituer “une vĂ©ritable force politique de reconquĂŞte nationale, sociale et identitaire”

» Lire l'article

Le plan derrière l’extension de l’article 50

Caroline Bell soutient que les pourparlers du premier ministre avec les travaillistes sont une feinte. Le vĂ©ritable plan de May est l’obtention du soutien du Labour pour l’organisation, après Pâques, d’un second rĂ©fĂ©rendum pouvant mener Ă  l’annulation du Brexit.

» Lire l'article

Le choix de l’Europe

L’humanitĂ© est de plus en plus prise dans la tempĂŞte des conflits. Le dĂ©sordre dans le monde s’aggrave. L’hypothèse d’une grande guerre ne peut plus ĂŞtre exclue. Les conflits mondiaux n’ont rien Ă  voir avec des revendications territoriales ou des conquĂŞtes, comme durant les siècles prĂ©cĂ©dents. Aujourd’hui, les États ne

» Lire l'article

Complotisme, gilets jaunes et manipulations

Pour la deuxième année consécutive, la fondation Jean-Jaurès vient de commander un sondage et d’établir deux rapports en relation avec l’IFOP et Conspiracy Watch à propos des Français, du complotisme, des Gilets jaunes. Pour la deuxième année consécutive, nous nous interrogeons : que doit-on penser de ce sondage particulièrement médiatisé par la presse mainstream et qui conclut à une « tendance au complotisme » des Gilets jaunes ?

» Lire l'article

La vérité sur la « théorie du Grand Remplacement »

Parmi les arguments que l’on entend en France contre l’accueil des migrants, on entend souvent le fait qu’il y a « déjà trop de chômeurs en France » et qu’il ne faudrait pas en plus rajouter de la concurrence étrangère. Ou encore, qu’on ne pourrait pas « supporter toute la misère du monde » économiquement.

» Lire l'article