L’Aigle, le Dragon, et l’Ours

En une semaine, le président Trump a confirmé que sa première préoccupation était les États-Unis, qu’il a ce qui pourrait être une vision pragmatique de leur place dans le monde, et qu’il déteste le mondialisme et les mondialistes. Une bonne indication de son efficacité est l’indignation qu’il suscite. D’après cette indication, cette semaine était son heure de gloire… jusqu’à présent. L’Europe n’aura pas de siège à la table des grandes puissances de Trump. Ses États providence sont dépendants, profondément endettés, s’appuient sur des accords commerciaux inégaux avec les États-Unis et ont des taux de natalité inférieurs au taux de remplacement. Ils sont intimidés par la propagande sponsorisée par Soros – l’immigration est la solution ! – et n’ont pas empêché l’invasion des immigrants. Refusant de dépenser pour leurs propres armées, ils ont utilisé ce qu’ils économisent en matière de défense pour subventionner les dépenses sociales et les administrations de l’État.

La Commission européenne protège les documents de lobbying d’AirBnB sous couvert de « secret commercial »

Par Corporate Europe Observatory : Il n’est pas surprenant que la plateforme de location en ligne AirBnB et ses alliés préfèrent garder privées leurs demandes politiques controversées à la Commission européenne. Mais c’est une honte de voir la Commission obliger la reclassification de ces documents de lobbying en « secrets commerciaux » et en refusant l’accès au public. Après huit mois de querelles à propos de leur publication, le Corporate Europe Observatory rapporte que les documents de lobbying montrent qu’AirBnB et ses semblables attaquent toute une série de mesures utilisées par les villes pour protéger les logements abordables.

Soros fulmine que la « révolution dans les affaires du monde » de Trump réussisse

Soros se plaint que son ordre mondial soit en danger à cause de Trump. Exprimant sa frustration que « tout ce qui pouvait mal tourner a mal tourné », le financier milliardaire d’innombrables révolutions de couleurs dans le monde entier a dit au Washington Post qu’il vivait « dans sa propre bulle » parce qu’il n’avait pas prévu l’ascension fulgurante de Trump. Craignant que Trump « soit sur le point de détruire le monde », comme il l’a dit, il a juré de « redoubler d’efforts » en versant des millions de dollars pour s’opposer à tout ce que le Président réalise dans le monde entier.

La vérité derrière la photo virale de « l’enfant immigré » pleurant à l’intérieur d’une « cage »

Une photo d’un petit garçon qui pleure dans une cage est diffusée sur les médias sociaux comme une autre conséquence déchirante de la politique d’immigration « tolérance zéro » de la Maison-Blanche, qui sépare les parents sans papiers et les enfants à la frontière. Mais comme le rapporte CNN (oui CNN, mais nous y reviendrons), il n’y a qu’un seul problème : la photo est complètement sortie de son contexte – et ne montre pas ce qu’elle est censée montrer.

Qu’y a-t-il dans un Nom ? Tout et rien

Tous les observateurs de la Grèce et de la Macédoine s’accordent sur le fait que la majorité des deux pays se réjouissent que les gouvernements d’Athènes et de Skopje se soient mis d’accord sur un nouveau nom pour la Macédoine. Après des années de veto grecque pour rejoindre l’Union européenne et l’OTAN sous le nom de « République de Macédoine », le gouvernement grec a accepté d’abandonner son opposition, tant que la Macédoine changera son nom en « Macédoine du Nord ».

Les métaux sexys : l’élément manquant du puzzle coréen

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo connaît l’importance des terres rares, et la Corée du Nord aurait trouvé l’un des plus grands gisements du monde à 150 km de Pyongyang ; est-ce un autre facteur à l’origine du récent dégel avec les États-Unis ? Il ne s’agit peut-être pas de construction d’appartements sur les plages nord-coréennes après tout. On peut soutenir que le cœur du problème dans cette étreinte de Kim Jong-un par l’administration Trump a tout à voir avec l’un des plus grands gisements d’éléments de terres rares (ETR) au monde, situé à seulement 150 km au nord-ouest de Pyongyang et valant potentiellement des milliards de dollars.

La désinformation des masses ou le fétichisme moderne de l’abrutissement

Si il y a bien un point commun entre tous les partis politiques sous-représentés (ou pas représentés du tout) à l’Assemblée Nationale, c’est bien leurs accusations sur la non-neutralité de nos grands médias nationaux. De la minimisation de l’ampleur des manifestations, en passant par les plaidoyers sur les conséquences des grèves plutôt que de débattre de leur cause, sans oublier l’omerta sur l’immigration massive ou le passage inexistant de certains partis politiques dans les médias, le verdict est sans appel : les médias français ne jouent plus leur rôle indispensable de contre-pouvoir, mais pire, ils deviennent le bras armé du gouvernement.

Changement climatique : Tout ce que vous ignorez sur le nouveau traité mondial (TCE) pour les gouverner tous

Un nouveau rapport de l’Observatoire de l’Europe industrielle et du TNI (Institut transnational) montre comment le Traité sur la Charte de l’énergie (TCE), peu connu, donne aux entreprises le pouvoir d’entraver la transition des combustibles fossiles qui détruisent le climat au profit des énergies renouvelables. Au fur et à mesure de son application, il menace de lier encore plus de pays à des politiques énergétiques favorables aux multinationales.