Bryan Gould

Bryan Gould

Bryan Gould fut député travailliste de 1974 à 1979, puis de 1983 à 1994. Il occupa divers postes de cabinet fantôme sous la direction de Neil Kinnock et fut défait en 1992, au moment de lui succéder comme chef du Parti travailliste, par John Smith, dont il fut brièvement membre du cabinet fantôme avant de démissionner en opposition avec la politique européenne de son parti. Il servit au Service diplomatique britannique avant d'arrêter sa carrière politique et quitta le Parlement en 1994 ; il regagna sa Nouvelle-Zélande natale, où il fut vice-chancelier de l'Université de Waikato durant dix ans. Il écrit aujourd'hui sur bryangould.com.

Si nous en sommes là, c’est parce que les Remainers ont collaboré avec l’UE pour empêcher un accord convenable

Si nous en sommes là, c’est car les Remainers ont collaboré avec l’UE pour empêcher un accord convenable. À force de propagande et de manigances, les Remainers ont fait capoter toute possibilité d’aboutir à un accord, confirmant aux Britanniques que leurs institutions sont impuissantes et qu’ils ne sont pas écoutés.

» Lire l'article

Le Parlement européen est une façade démocratique pour un système qui repose sur des bureaucrates non élus

Alors que les partis politiques se préparent à se battre pour des élections au Parlement européen dont personne ne veut vraiment, je repense aux premières élections européennes auxquelles le Royaume-Uni a participé. Je me souviens d’avoir pris la parole en 1979 lors d’une réunion du Parti travailliste parlementaire, spécialement convoquée

» Lire l'article