Trois raisons pour lesquelles il n’y a pas lieu d’être pessimiste à propos du Brexit