Appel à un référendum sur l’immigration

Outre les problèmes de souveraineté politique, économique et militaire posés respectivement par l’Union européenne, l’euro et l’OTAN, et que Soverain aborde régulièrement dans ses articles, un autre sujet nécessite une attention particulière de la part de nos concitoyens et de nos politiques : l’immigration.

L’immigration, ou plus particulièrement le nombre d’immigrés (légaux ou non) rejoignant chaque année la France (ainsi que d’autres pays européens), soulève un certain nombre de préoccupations au sein de la population, et sert de faire valoir pour tous les maux du pays : délinquance, terrorisme, intégrisme religieux, chômage, droits sociaux, identité culturelle, etc. Il serait dangereux de sous-estimer cette immigration (environ 250.000 immigrés légaux et 100.000 demandeurs d’asile par an, et qui selon toutes les prévisions augmentera dangereusement ces prochaines années), et il devient urgent de prendre des mesures drastiques visant d’une part à l’encadrer afin de rassurer la population française et éviter une recrudescence des violences communautaires, mais aussi de résoudre le problème à la source en 1) arrêtant les guerres atlantistes créant des millions de réfugiés et 2) en donnant les moyens aux pays africains de se développer plus rapidement et d’augmenter leur niveau de vie.

Le sujet est complexe et mériterait qu’un débat national soit proposé aux français. En attendant il est irresponsable de croire que la France peut continuer à accueillir tous les immigrés qui se présentent à sa porte sans que cela ait un impact sur ses acquis sociaux ou sur la stabilité même du pays, tout comme il serait utopique de croire que la France peut totalement fermer ses frontières, réfugiés de guerre compris, sans que cela impact négativement l’image de la France à l’international. Cependant, depuis plusieurs décennies, il semble que nos élites aient jeté un voile pudique sur cette question fondamentale et soient entrées dans une logique fataliste : l’immigration est une force inarrêtable et la puissance publique ne peut rien. Il faut dire que la société civile française – pour ne parler que de celle-ci – ou du moins la presse et certaines associations, essentialisent le sujet et jettent automatiquement l’opprobre sur celui ou celle qui serait contre ou qui voudrait contrôler la dite immigration. En 2018, osez donc mentionner le sujet publiquement et le système politico-médiatique s’abattra sur vous au moindre écart  (exemple de la condamnation de Nicolas Dupont-Aignan pour un tweet de 2017) et vous finirez dans ce goulag médiatique avec tous les autres infréquentables. Qu’importe les réactions, nous assumons. Le monde médiatique est aux abois et les alternatives émergent sur un crépuscule admirable.

Par conséquent, Soverain soutient l’initiative de Debout la France pour que les Français puissent donner leurs avis par l’intermédiaire d’un Référendum d’Initiative Partagée, requérant la signature de 4,6 millions de Français. La proposition de loi aborde 5 points distincts :

  • Le rétablissement des contrôles aux frontières nationales (abolition des accords de Schengen)
  • Un vote annuel par le parlement d’un quota sur base de la nationalité et de la profession,
  • Limiter le droit d’asile aux personnes réellement menacées,
  • Limitation de l’immigration familiale et instauration d’un délai de carence pour l’octroi des aides sociales,
  • Expulsion systématique des clandestins et des ressortissants étrangers ayant commis un crime ou un délit.

Ce référendum représente un enjeu que l’on peut qualifier, sans exagération, de priorité nationale pour nos concitoyens, et cette problématique ne doit pas être la chasse gardée d’un parti politique quelconque. C’est pourquoi nous souhaiterions voir les partis politiques et les intellectuels qui veulent rendre à la France son indépendance nationale soutenir ce Référendum d’Initiative Partagée.

Sans grande surprise, le Front National, qui a fait de l’immigration un des sujets prioritaires de l’élection présidentielle, devrait logiquement se joindre à ce projet s’ils restent cohérents avec leur programme politique, à moins que des tactiques politiciennes prennent le dessus sur le respect de leur électorat. Il en est de même pour les Républicains qui se targuent d’avoir un projet sur l’immigration bien plus drastique que La République en Marche.

Le parti des Patriotes a également toute sa place dans ce projet, étant donné qu’ils sont en accord avec cette volonté de redonner la parole aux citoyens par le biais de référendums, et qu’ils souhaitent réduire considérablement l’immigration et mettre en place des programmes de développement en Afrique pour résoudre le problème à la source.

Nous pensons également à l’Union Populaire Républicaine qui, dans son programme, souhaite organiser un référendum sur la sortie de l’espace Schengen. La participation de ce parti à ce projet permettrait de confirmer son souhait d’instaurer le Référendum d’Initiative Populaire (encore dans les cartons de l’Assemblée nationale) afin de redonner la parole aux Français sur les sujets de société importants.

Plus généralement, tous les partis politiques français sont invités à se prononcer en faveur d’un tel référendum pour redonner confiance aux Français dans la politique. Les Français sont lassés des clivages partisans, et il est plus que temps que les partis mettent leurs ambitions électorales entre parenthèses, et travaillent de concert sur les sujets importants pour la France, surtout quand ces partis politiques visent le même objectif : rendre la parole aux Français.

Nous vous invitons dès lors à signer ce référendum et à le partager massivement autour de vous !

Lien vers le Référendum d’Initiative Partagée : http://referendum-immigration.fr/

Partager cet article sur :