Alerte en Italie alors que les apôtres de l’Italexit’ prennent le contrôle du parlement

Les eurosceptiques purs et durs ont balayé tous les postes clés des commissions du budget et des finances du parlement italien, brisant le calme bref des marchés obligataires et garantissant une confrontation avec Bruxelles sur les règles en matière de dépenses.

La cohorte de législateurs anti-euro du Mouvement des cinq étoiles (M5S) et du parti la Lega « Italy First » aura un puissant mot à dire sur la politique fiscale et pourrait rendre presque impossible pour les ministres technocrates du nouveau gouvernement italien d’appliquer les règles draconiennes de  » renflouement  » de l’UE pour les banques.