« Londres voit le Brexit comme un moyen de relancer l’économie britannique sans que Bruxelles se mette en travers du chemin » – Jill Rutter

Boris Johnson souhaite parvenir au type de Brexit que les partisans conservateurs de la sortie de l’UE souhaitaient – pas un Brexit « qui n’en a que le nom », ni une option norvĂ©gienne, ni un « compromis Ă  la Theresa May », visant Ă  rendre les Ă©changes commerciaux aussi fluides que possible. […] Le […]