Deux millions… Et donc ?

Le problème n’est pas le nombre. De fait, la démocratie consiste à dire non à bien plus de gens que deux millions de personnes. L’on dit déjà non à l’heure actuelle à 21 % des Espagnols qui s’expriment dans les sondages contre l’État des autonomies[2] et qui, dans un esprit impeccablement démocratique, acceptent avec résignation que leurs souhaits ne soient pas majoritaires.

Washington dépassé militairement par Pékin dans le Pacifique

Un rapport d’un institut de recherche australien estime que les forces des Etats-Unis ont perdu leur prĂ©Ă©minence militaire face Ă  celle de PĂ©kin dans la rĂ©gion. En cause, des annĂ©es de sous-investissements amĂ©ricains en raison de la prioritĂ© donnĂ©e au Proche-Orient. « Dangereusement dĂ©passĂ©e et mal prĂ©parĂ©e ». C’est un rapport accablant sur l’armĂ©e amĂ©ricaine […]

Italie : le président du conseil, Giuseppe Conte, annonce sa démission

L’Italie n’a plus de gouvernement. Le prĂ©sident du conseil, Giuseppe Conte, a annoncĂ© sa dĂ©mission, mardi 20 aoĂ»t, lors d’un discours au SĂ©nat après quatorze mois au pouvoir. « J’interromps ici cette expĂ©rience de gouvernement. J’entends conclure ce passage institutionnel de façon cohĂ©rente, a-t-il dĂ©clarĂ©. J’irai voir le prĂ©sident de la RĂ©publique [Sergio Mattarella] pour […]