L’UE n’est pas l’amie du droit du travail

C’est devenu un mantra, rĂ©pĂ©tĂ© Ă  l’infini par les syndicats partisans du Remain : « Les ouvriers ne doivent pas payer le prix du Brexit. » Quel serait ce prix ? Et que diriez-vous de reconnaĂ®tre le prix que les travailleurs doivent payer pour rester dans l’UE ? Les droits fondamentaux de l’UE concernent le marchĂ©. On est loin de « Vie, libertĂ© et recherche du bonheur » ou « LibertĂ©, Ă©galitĂ©, fraternité ». En effet, l’UE agit comme un super-État dont la constitution incarne la libertĂ© du capital et des capitalistes d’une manière inĂ©dite.