L’Inde et la Russie sur le point de signer un accord sur les armes de destruction massive

La Russie conserve une forte prĂ©sence sur le marchĂ© indien des armes. Delhi a travaillĂ© avec Moscou pour dĂ©velopper le BrahMos, un missile de croisière supersonique antinavire et d’attaque terrestre. L’Inde utilise Ă©galement le système de dĂ©fense aĂ©rienne S-300 de la Russie, son porte-avions INS Vikramaditya y est fabriquĂ© et elle utilise des avions russes. La liste des armes russes utilisĂ©es par l’armĂ©e indienne est très longue.

« La dĂ©mocratie », sauf au Donbass, c’est ça ?

Il est donc clair que la mention du sujet d’un rĂ©fĂ©rendum par Vladimir Poutine – et la proposition, si l’on en juge par le fait que Washington a dĂ©jĂ  eu le temps de la rejeter, a effectivement Ă©tĂ© faite – est un piège bien pensĂ© dans lequel Washington est tombĂ©, mĂŞme sans supposer qu’une telle chose serait possible.