Brexit – Les preuves que nous avons tous Ă©tĂ© dupĂ©s ne cessent de s’accumuler

Par Graham Vanbergen : Depuis le rĂ©fĂ©rendum britannique sur l’UE, j’ai toujours Ă©tĂ© d’avis que la marge nĂ©cessaire pour faire basculer le vote a Ă©tĂ© manipulĂ©e et l’a Ă©tĂ© par ceux qui avaient l’argent, les moyens et la motivation pour profiter du chaos que le Brexit provoquerait. J’ai toujours affirmĂ© que l’AmĂ©rique, soutenue par un puissant Ă©lĂ©ment de droite des deux cĂ´tĂ©s de l’Atlantique, menace maintenant les principes les plus fondamentaux de notre dĂ©mocratie puisqu’elle veut tirer profit de ses millions investis. Encore une fois, d’autres preuves sont venues Ă©tayer cette position.

Les États-Unis vont créer une sixième branche à leurs forces armées

Le prĂ©sident Donald Trump a signĂ© un ordre exĂ©cutif ordonnant au ministère de la DĂ©fense de crĂ©er une force spatiale qui constituera une sixième branche indĂ©pendante des forces armĂ©es amĂ©ricaines. L’objectif est d’assurer la suprĂ©matie amĂ©ricaine dans l’espace, surpassant ainsi d’autres puissances mondiales, comme la Russie et la Chine. Selon lui, une simple prĂ©sence amĂ©ricaine ne suffit pas. « Nous devons avoir la domination amĂ©ricaine dans l’espace », a soulignĂ© le prĂ©sident. « Nous ne voulons pas que la Chine, la Russie et d’autres pays nous dirigent. Nous avons toujours Ă©tĂ© les leaders », a-t-il ajoutĂ©. Une fois l’ordre du prĂ©sident exĂ©cutĂ©, l’Air Force confierait probablement ses tâches spatiales Ă  la nouvelle succursale.

Le totalitarisme américain et la Culture des Fakes News

Les citoyens amĂ©ricains ont du mal Ă  faire la diffĂ©rence entre les faits et les opinions. C’est la conclusion d’un rĂ©cent sondage menĂ© par la cĂ©lèbre sociĂ©tĂ© Pew.

Il a Ă©tĂ© constatĂ© que seulement un quart des personnes interrogĂ©es ont Ă©tĂ© en mesure de faire la distinction entre une dĂ©claration factuelle et une affirmation d’opinion. En d’autres termes, la majoritĂ© des AmĂ©ricains interrogĂ©s croyaient Ă  tort que les informations qui leur Ă©taient prĂ©sentĂ©es comme des faits Ă©taient effectivement des faits, alors qu’il s’agissait en rĂ©alitĂ© d’une affirmation ou d’une opinion subjective.

Les troubles de Merkel ont commencé en Syrie et se terminent en Italie

On dirait bien que nous entrons dans la fin du « Merkelisme » en Europe. La chancelière allemande Angela Merkel approche de ses derniers jours à ce poste.

Que ce soit la semaine prochaine ou Ă  la fin de cette annĂ©e, nous assisterons Ă  un changement sans prĂ©cĂ©dent de la politique europĂ©enne Ă  cause de l’insistance de Merkel Ă  accueillir des millions de rĂ©fugiĂ©s syriens et nord-africains et du chaos engendrĂ© par les actions agressives et insensĂ©es de la politique Ă©trangère des États-Unis, soutenue par l’UE.