Texte intégral de la lettre signée par Trump et Kim

Il y a eu une certaine confusion au lendemain de la signature d’une lettre par le président Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un pour commémorer la conclusion du sommet historique de Singapour, pour la simple raison que personne ne savait ce que contenait la lettre, et que les analystes ont été forcés d’en extraire le contenu à partir de photos…

… de l’accord retenu par Trump.

Il y a quelques instants, Bloomberg a publié le texte intégral. Voici ce qu’il dit :

Déclaration conjointe du Président Donald J. Trump des États-Unis d’Amérique et du Président Kim Jong Un de la République populaire démocratique de Corée au Sommet de Singapour.

Le président Donald J. Trump des États-Unis d’Amérique et le président Kim Jong Un de la Commission des affaires d’État de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) ont tenu un premier sommet historique à Singapour le 12 juin 2018.

Le président Trump et le président Kim Jong Un ont procédé à un échange de points de vue exhaustif, approfondi et sincère sur les questions liées à l’établissement de nouvelles relations entre les États-Unis et la RPDC et à la mise en place d’un régime de paix durable et solide dans la péninsule coréenne. Le Président Trump s’est engagé à fournir des garanties de sécurité à la RPDC, et le Président Kim Jong Un a réaffirmé son engagement ferme et inébranlable en faveur d’une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Convaincus que l’établissement de nouvelles relations entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée contribuera à la paix et à la prospérité de la péninsule coréenne et du monde, et reconnaissant que l’instauration d’une confiance mutuelle peut favoriser la dénucléarisation de la péninsule coréenne, le président Trump et le président Kim Jong Un déclarent ce qui suit :

  • Les Etats-Unis et la RPDC s’engagent à établir de nouvelles relations entre les Etats-Unis et la RPDC conformément au désir de paix et de prospérité des peuples des deux pays.
  • Les États-Unis et la RPDC uniront leurs efforts pour établir un régime de paix durable et stable dans la péninsule coréenne.
  • Réaffirmant la Déclaration de Panmunjom du 27 avril 2018, la RPDC s’engage à œuvrer à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.
  • Les États-Unis et la RPDC s’engagent à récupérer les prisonniers de guerre (NDLT : Missing in Action (MIA) et Prisoners of Wars (POW)), y compris le rapatriement immédiat de ceux qui ont déjà été identifiés.

Ayant reconnu que le sommet États-Unis-RPDC – le premier de l’histoire – a été un événement historique d’une grande importance pour surmonter des décennies de tensions et d’hostilités entre les deux pays et pour permettre l’ouverture d’un nouvel avenir, le président Trump et le président Kim Jong Un s’engagent à appliquer pleinement et rapidement les stipulations de cette déclaration commune. Les États-Unis et la RPDC s’engagent à tenir des négociations de suivi, dirigées par le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, et un haut responsable de la RPDC, le plus tôt possible, afin de mettre en œuvre les résultats du sommet États-Unis-République populaire démocratique de Corée.

Le Président Donald J. Trump des États-Unis d’Amérique et le Président Kim Jong Un de la Commission des affaires d’État de la République populaire démocratique de Corée se sont engagés à coopérer pour le développement de nouvelles relations entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée et pour la promotion de la paix, de la prospérité et de la sécurité dans la péninsule coréenne et dans le monde.

Comme on pouvait s’y attendre, les critiques du sommet ont déjà fait surface, notant que la lettre, c’est-à-dire l’engagement non contraignant, signée par Trump et Kim, est similaire aux documents signés au début des années 1990 que la Corée du Nord n’a pas respecté :

Source :  https://www.zerohedge.com/news/2018-06-12/here-full-text-letter-signed-trump-and-kim

Traducteur et rédacteur sur Soverain.
Sympathisant de l’Action Française pour son école de pensée, de Debout la France pour l’embryon de rassemblement transpartisan, et de l’Union populaire républicaine pour ses analyses sur l’Union européenne.
Milite pour un large rassemblement des patriotes au delà des partis pour rétablir la souveraineté de la France sur les traités supranationaux. Être de droite ou de gauche c’est déjà se priver d’une partie de ce qui fait la France.