Bienvenue dans la Revue de Presse de Soverain. Retrouvez ici les dernières informations concernant l'actualité nationale et internationale. Vous pouvez nous aider à alimenter cette section en rejoignant la communauté Soverain sur Discord !


Toute l'actualité

Le premier ministre polonais signe un appel mondial pour arrêter la 5G

Dans ce qui est certainement une action sans précédent et révolutionnaire, le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, a personnellement soutenu un appel international pour arrêter le déploiement controversé des transmissions de télécommunications électromagnétiques 5G à micro-ondes.

La 5G, une nouvelle bande de fréquences millimétriques introduite par l’industrie des télécommunications dans le monde entier, a été reconnue par plus de 2 000 scientifiques et 1 400 médecins du monde entier comme présentant une menace directe pour la santé humaine, la vie animale, les insectes et les plantes.

Source : Prime Minister of Poland Signs Global Appeal to Stop 5G

Les tabous persistants de la collaboration de gauche et de la Résistance catho-patriotique

Alexandre del Valle rappelle que si la version de l’Elysée (qui a invoqué la nécessité d’aller à l’essentiel en raison des temps très courts impartis à chaque chef d’Etat) est plausible, cette polémique est l’occasion de déconstruire les mythes culpabilisateurs qui permettent aux tenants de la Reductio ad hitlerum de dépeindre systématiquement l’Église catholique et la droite comme étant le camp des « collabos » face à une Résistance globalement communiste et « de gauche ». Rien n’est plus faux. Et rien n’est plus préjudiciable à la santé de la Nation France condamnée à l’autodénigrement, à la christianophobie et à la soumission au totalitarisme marxiste, hélas de ce fait jamais condamné moralement malgré ces millions de morts qui n’ont rien à envier au nazisme.

Source : Les tabous persistants de la collaboration de gauche et de la Résistance catho-patriotique | Atlantico.fr

A Bruxelles, la grande alliance des droites extrêmes est compromise

Les rêves de Marine Le Pen et Matteo Salvini resteront… des rêves. Il n’a, en effet, pas fallu longtemps, après les élections européennes du 26 mai, pour que la construction d’une grande alliance des droites extrêmes qu’ils annonçaient s’effondre. Successivement, le Parti du Brexit de Nigel Farage (29 sièges) et le parti Droit et justice (PiS, 26 sièges) en Pologne ont indiqué, mercredi 5 juin, qu’ils ne se joindraient pas à la vaste union qu’envisageaient les dirigeants du Rassemblement national et de la Ligue italienne. La « mission historique », selon ses propres termes, que se serait vu assignée, par ses électeurs, le ministre italien de l’intérieur, qui jugeait possible de « changer les règles des bureaucrates et des banquiers », a donc tourné court.

Source : A Bruxelles, la grande alliance des droites extrêmes est compromise