Nous, les électeurs, ne pardonnerons pas aux députés pro-UE leur trahison sur le Brexit

La contre-révolution du Brexit a commencé. Hier, les députés Remainers (Ndt: pro-UE) ont brisé les chaînes oppressives de la responsabilité démocratique et se sont déclarés indépendants de la population qu’ils servent.

Leur audace est tout à fait remarquable. En plus de voter au mépris de leurs électeurs, les députés qui représentent le Leave ne se sont pas contentés de détruire notre seule monnaie d’échange pour négocier un meilleur accord avec l’UE. Les ministres fonctionnent maintenant comme s’ils n’avaient de comptes à rendre à personne. Hier soir, quatre d’entre eux (David Gauke, Greg Clark, Amber Rudd et David Mundell) se sont abstenus lors du vote d’hier soir de retirer l’option « sans accord » du Brexit, même si le gouvernement a imposé une directive de vote pour maintenir le Brexit sans accord – une infraction normalement passible de renvoi.

Et maintenant, l’arrogant John Bercow – le Président de la Chambre – nous a offert un cours de maître au mépris du protocole parlementaire. Cet après-midi, il a autorisé un amendement donnant aux députés un vote sur la tenue d’un deuxième référendum, mais il a refusé un amendement visant à exclure ce deuxième référendum, bien que ce dernier ait recueilli 127 signatures d’appui de députés de tous les partis.

Source : The Daily Telegraph – We, the voters, will not forgive imperious Remainer MPs for their Brexit betrayal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.