Les Russes augmentent leur production en or alors que la Chine en cache de plus en plus

Cet article a été écrit par Rory Hall et publié sur The Daily Coin.
Quand bien même la Chine a ralenti, elle continue d’ajouter plus d’or à ses avoirs existants, la Russie, elle, continue sa progression sur le sujet. Un nouveau mois, un nouveau stock ajouté par la Banque centrale russe. Alors que 8,5 tonnes mensuels est environ le tonnage habituel par rapport à leur norme, les Russes continuent de produire de plus en plus. La part intéressante de l’équation chinoise est le fait que la Russie est tombée d’accord pour lui vendre jusqu’à 100 tonnes par an depuis le début de 2016. 
Comme nous rapportions on septembre 2016 :
Si la Chine va produire de la bijouterie, des bibelots ou toute autre chose, nous pouvons confirmer que la Russie fournira beaucoup d’or à la Chine dans les mois et années à venir – Reuters. 
La banque VTB, la seconde banque créancière de Russie mentionnait :
* La VTB prévoit de fournir 15 à 20 tonnes d’or à la Chine dans les 12 prochains mois ; 
* La VTB prévoit de continue à augmenter ses fournitures d’or à la Chine, le volume exact de fourniture dépend de la demande dans la région ;
* En avril, la VTB mentionnait qu’elle aspirait à fournir entre 80 et 100 tonnes d’or à la Chine par an ; 
* Au second trimestre de 2016, la VTB  expédiait son premier lot d’or à la Chine, devenant la première banque russe à commencer à fournir directement de l’or physique au plus grand acheteur et consommateur mondial du métal précieux. 
La question que je pose est pourquoi la Chine n’a pas déclaré une seule once de cet or ? Cette histoire a été publiée en septembre 2016 et la Chine a arrêté de déclarer / ajouter ses avoirs en or en octobre 2016 !!! Cela sent mauvais. Où tout cet or a-t-il été déposé ? Sur des comptes S.Û.R.S (NDLT : en lettres capitales dans le texte) ? 
Vous remarquez dans le rapport plus haut qu’il n’y a pas eu de montant officiel « d’expédition du premier lot d’or par VTB à la Chine » pour leur transaction – laquelle a eu lieu plusieurs mois avant l’annonce officielle de cet accord. Cela veut dire que tout ceci n’est pas de l’or « officiel » et donc n’a pas à être déclaré au FMI ou toute autre organisation externe telle que le World Gold Council (WGC). 
Est-ce que quelqu’un a publié sur cette situation ? C’est une opération très maquillée voire cachée par les Russes et les Chinois. 
Même si nous utilisons le plus petit chiffre de 15-20 tonnes sur les 12 prochains mois, la Chine aurait dû déclarer au moins 1 à 2 tonnes pour les 9 derniers mois – mais pas une seule once n’a été déclarée. Une autre question serait pourquoi la Russie est en train de vendre presque la moitié de leur production annuelle à la Chine ? 
Un autre point intéressant, à propos des avoirs en or, était un rapport du WGC en 2016, le plus récent disponible.
 
Durant les 12 ans de cette enquête, la Chine a plus que doublé sa production d’or et a grimpé à la première position, pendant que l’Afrique du Sud a réduit sa production de moitié et a dégringolé de la première place à la septième. Les États-Unis et l’Australie se maintiennent autour des secondes et troisième places au cours de la période 2003-2014 – les États-Unis, en 2014, étaient alors descendus à la quatrième place. La Russie est montée de la septième place en 2006 à la troisième place en 2014. Aussi, les réserves minières russes sont passées de 5 000 tonnes en 2014 à 8 000 tonnes en 2015. 
2016
Productions minières et réserves dans le sol. 
1. Chine 455 tonnes
réserves dans le sol 2 000 tonnes
2. Australie 270 tonnes
réserves dans le sol 9 500  tonnes
3. Russie 250 tonnes
réserves dans le sol  8 000  tonnes
4. États-Unis 209  tonnes
réserves dans le sol  3 000  tonnes
5. Canada 170  tonnes
réserves dans le sol 2 400  tonnes
6. Pérou 150  tonnes
réserves dans le sol  2 400  tonnes
7. Afrique du Sud 40 tonnes
réserves dans le sol  6 000  tonnes
8. Mexique 125  tonnes
réserves dans le sol  1 400  tonnes
9. Ouzbekistan 100 tons
réserves dans le sol  1 700  tonnes
10. Indonésie 100  tonnes
réserves dans le sol  3 000  tonnes
Si la production annuelle de la Russie, selon le WGC, est d’approximativement 250 tonnes et que la Banque centrale russe a acquis environ 200 tonnes, pourquoi est-ce que la Russie est en train d’abandonner 50 % de sa production annuelle à la Chine quand la Banque centrale russe a acquis 4/5e de sa production annuelle les années précédentes ? C’est un non sens total à moins que la Chine et la Russie soient tombées d’accord en privé pour stocker à tranches égales l’or en Chine pour le retour de l’étalon-or. Autrement, l’opération faite par la Russie est stupide. Si vous avez une meilleur explication, s’il-vous-plaît, partagez-la moi, parce que je serais très intéressé d’entendre d’autres analyses. 
Si nous regardons la quantité de l’accord 80-100 tonnes par an, cela voudrait dire que la Chine augmenterait son stock de 6 à 8 tonnes par mois, depuis les 9 derniers mois et juste depuis la Russie – encore une fois, aucune once n’a été déclarée par la Chine depuis septembre 2016. 
Comme vous pouvez le voir, les avoir en or russes ont augmenté depuis juin 2015. 
La Russie a fait une augmentation moyenne de production d’environ 200 tonnes par an depuis les dernières années. Si leur rythme actuel se poursuit, ils dépasseront la Chine, actuellement en sixième position en termes d’avoirs en or. S’ils augmentent leurs acquisitions d’or, mais ça paraît improbable, la Russie pourrait dépasser la Chine dont les avoirs en or se trouvent être à 1 846,6 tonnes à la fin de l’année. Cela n’arrivera probablement pas mais tout reste possible.
Article traduit par la rédaction de Soverain