Les déclarations d’un officiel de l’UE d’une « 5ème colonne » Farage, Wilders, et Le Pen payés par Poutine

Le principal coordinateur Brexit du Parlement européen, Guy Verhofstadt, un Belge, a une explication pour la vague de populisme qui balaye l’Europe en ce moment. Poutine finance des membres clés de la direction du mouvement – dont l’anglais Nigel Farage, le néerlandais Geert Wilders et Marine Le Pen en France.

Lors de son intervention devant le Parlement européen à Strasbourg mercredi, M. Verhofstadt a déclaré que l’UE devrait devenir une « nation unique », tout en affirmant que « au sein de l’Union européenne, nous avons une cinquième colonne contre nous« .

Je les appelle les pom-pom girls de Poutine : Farage, Le Pen, Wilders et leurs amis sont assis ici, » dit Verhofstadt, ajoutant « En fait, ils ne font qu’une seule chose : ils prennent l’argent du Kremlin, ils prennent leurs ordres du Kremlin« .

« Ces gens n’ont qu’un seul but : détruire l’Europe, tuer notre démocratie libérale. »

Avant que Verhofstadt finisse son discours, le Polonais Jaroslaw Kaczynski, qui n’est pas un fan de Poutine, a été mis dans les rangs des « cheerleaders de Poutine », aux côtés du Premier ministre hongrois Viktor Orban et du vice-Premier ministre italien Matteo Salvini. L’homme d’affaires Aaron Banks, cofondateur de Leave.EU aurait « collusionné » avec les Russes pour « délivrer » le Brexit – une affirmation que Verhofstadt a faite avec zéro preuve.

En réponse à Verhofstadt, Farage a riposté, en tweetant « C’est un mensonge sans fondement. Je n’ai jamais reçu de soutien financier ou politique russe. Je vous suggère de vous abstenir »

Ray Finch, député européen de l’UKIP, a décrit Verhofstadt comme un « fanatique fédéraliste » qui ne faisait que se flageller. Selon l’Independent, Finch a ajouté que Verhofstadt est « incapable ou refuse d’accepter que le peuple britannique ait voté pour quitter l’UE. Appeler 17,4 millions de personnes « les marionnettes de Poutine » est si farfelu que je m’attends à ce qu’il condamne l’influence du chanteur Iggy Pop ou du cycle lunaire. C’est un théoricien du complot de l’UE qui mérite notre pitié. C’est drôle qu’il n’ait pas mentionné son grand ami George Soros qui a publiquement injecté des milliards dans les campagnes politiques. »

En passant, le premier exemple de la « 5ème Colonne de la Russie » que nous avons pu trouver est un rapport de mars du think tank de John Podesta, le Center for American Progress, écrit par le chef d’état-major Ken Gude – (qui est étrangement mentionné dans un courriel de Podesta qui a fait l’objet d’une fuite avec le sujet « UFOs »).

Le rapport se lit comme suit :

La Russie déploie toute une série d’outils pour aider ses partenaires identifiés, des actions qui vont de la pratique relativement bénigne consistant à former les dirigeants d’extrême droite européens à la désinformation, la propagande, les allégations de financement illicite et les opérations sous couverture d’influence.

Le président Donald Trump suit le même plan de jeu que les dirigeants européens d’extrême droite soutenus par la Russie, adoptant un langage étrangement similaire au leur et appliquant les mêmes politiques qui font progresser les objectifs de la Russie, même lorsqu’elles sont incompatibles avec les positions politiques républicaines antérieures. American Progress

Il ne peut certainement pas s’agir de l’afflux incontrôlé de migrants entrant en Europe et du pic de criminalité qui en découle – y compris, bien sûr, les crimes de pensée commis par des Européens « racistes » qui ne sont pas si sûrs d’aimer que leurs impôts soutiennent le phénomène.

Non – sans hésitations Poutine.

Source : https://www.zerohedge.com/news/2018-06-14/eu-official-claims-5th-columnists-farage-wilders-and-le-pen-putins-payroll