Le rasoir d’Occam et la théorie complotiste des attentats

Article paru dans Le club de Sept Info

Le principe du rasoir d’Occam repose sur une approche probabiliste de la plausibilité de l’occurrence d’un événement alors que la théorie du complot voit dans certaines similitudes de comportement des liens imaginaires de cause à effet.

Le scepticisme scientifique

Les premiers sceptiques en science furent les Hébreux christianisés qui, dès le Moyen-Age appliquèrent l’approche chrétienne de la complémentarité de la raison et de la foi. Si aujourd’hui la raison pure n’est plus condamnée par l’Eglise catholique, il n’en était pas de même au Moyen-Age et les malheureux Hébreux, nouvellement chrétiens, furent pourchassés et accusés d’hérésie. Analyser les miracles sous l’angle de la raison, à l’époque, cela ne se faisait pas. Et pourtant, un véritable «miracle», n’est-ce pas une chose impossible qui se réalise? Si elle est impossible, elle ne peut pas se réaliser. Et si elle se réalise, c’est qu’elle n’était pas impossible. Il y a donc confusion entre événement impossible et événement improbable ou extraordinaire. Les philosophes et les mathématiciens apportèrent par la suite plus de consistance à cette approche sceptique. Dans le monde de phénomènes (apparences), il y a toujours un lien de cause à effet ; dans le monde des noumènes, ce n’est pas le cas (nous en grec signifie esprit). Donc le seul «miracle» possible est «le passage du non-être à l’être» (ou de «rien à quelque chose»), d’un monde a-causal à un monde causal, représenté dans la chapelle Sixtine par «le doigt de l’homme qui touche le doigt de Dieu» (fresque de

Michel-Ange), mais aussi par le dieu unique YHWH hébraïque, innommable et ineffable.

Théorie du complot et attentats

Pourquoi les militaires présents sur les lieux du Bataclan lors de l’attentat ont-ils reçu l’ordre de ne pas intervenir? La question est effectivement légitime. Une autre question tout aussi légitime est : pourquoi les autorités n’ont-elles donné aucune explication à ce sujet? A la première question légitime, chacun peut émettre des hypothèse. La seconde par contre renforce la suspicion et alimente involontairement les théories les plus hasardeuses.

Examinons maintenant ce cas à la lumière de l’approche probabiliste du rasoir d’Occam et cherchons une explication simple. Pourquoi François Hollande a-t-il donné l’ordre de ne pas intervenir? Parce qu’il y a eu un précédent, l’assaut russe contre un bâtiment tenu par des djihadistes tchétchènes qui a fait plus d’une centaine de morts parmi les otages. Et que Vladimir Poutine, qui avait cependant pris la décision la plus raisonnable, s’est fait flingué par la presse européenne. François Hollande n’a-t-il pas eu peur que l’assaut n’engendre l’exécution immédiate des otages par explosion? N’a-t-il pas eu peur que les média lui

reprochent par la suite d’avoir pris la «mauvaise décision», et donc de se faire lyncher médiatiquement comme le fut jadis Vladimir Poutine ? Cette explication simple est selon le principe du rasoir d’Occam beaucoup plus probable que les explications complotistes qui voient dans certains dirigeants occidentaux des commanditaires d’attentats (complotisme fort) ou une certaine complaisance vis-à-vis de lobbys pétroliers, supposés proches de l’idéologie extrémiste des terroristes, liée au fait que les propriétaires du Bataclan sont qataris

(complotisme faible).

Ce que media et politiciens nous cachent vraiment

Nous avons affaire à une politique spectacle. D’un côté, les politiciens se présentent sous leur plus beau jour, arrangent au mieux la présentation de leur bilan. De l’autre des journalistes qui rentrent dans leur jeu et les présentent au public non comme ils sont vraiment mais bien comme les politiciens aimeraient qu’on les voie. Jamais on ne vous dira qu’un décideur, politique ou non, a eu peur dans certaines circonstances. Et cette occultation de la réalité va avoir des conséquences importantes : elle alimente la suspicion et fait travailler les méninges de ceux qui élaborent les scénarii les plus extravagants.

Théorie du complot, complotistes et comploteurs

Bernard-Henri Levy dans «Qui a tué Daniel Pearl?»[1], avance l’hypothèse que les commanditaires du terrorisme sont blancs et européens ou américains. A ce jour aucun élément de preuve ni aucune information sérieuse allant dans ce sens ne vient conforter cette supposition. Ce que nous pouvons dire par contre, c’est que Bernard-Henri Lévy alimente la théorie du complot.

Sachant que le complot se nourrit de rumeurs qui sont, dans la très grande majorité des cas infondés, nous pouvons examiner l’aspect statistique et affirmer que si nous prenons une seule de ces idées très «imaginative» au hasard, la probabilité d’en trouver une qui soit vraie est très faible.

L’idée avancée par certains que la théorie du complot serait un écran de fumée destiné à cacher les agissements occultes de certains groupes humains ne se base sur aucun élément de preuve mais plutôt sur le souvenir de l’opération Fortitude [2] où l’état-major britannique inonda les ondes radio de faux messages [3] de manière à ce que le seul et unique message vrai passe inaperçu.

Références

[1] Qui a tué Daniel Pearl?, Bernard-Henri Levy, Grasset

[2] Fortitude, Larry Collins, Robert Laffont

[3] La guerre secrète, Anthony Cave Brown, tomes 1 et 2, Pygmalion

Licencié en sciences santé et technologies mention mathématiques et applications (Université de franche-Comté 2009)

Novolovaniste

La théorie des ensembles et les paradoxes, Mathématique et pédagogie n°99


À l'attention de nos lecteurs:
  • Cet article a été rédigé par un membre de la communauté de Soverain. Il est possible que son contenu soit orienté, voire militant, en faveur d'un parti ou d'une couleur politique; ces articles sont en effet autorisés dans la Tribune libre. Néanmoins, la véracité des faits annoncés a été vérifiée par l'équipe de modération. N'hésitez pas à commenter et à partager vos impressions avec la communauté !
  • Cet article est soumis à la licence [Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International], vous pouvez donc le reproduire à des fins non commerciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.