Le gouverneur de la Banque de France appelle la BCE à revoir son objectif d’inflation

« Je n’ai aucun doute sur notre détermination à faire tout ce qui est nécessaire et sur notre capacité à agir. La BCE dispose d’une grande marge de manoeuvre. » […] François Villeroy de Galhau a voulu envoyer un signal rassurant.

Le Français a plaidé pour une clarification de la stratégie de la Banque centrale vis-à-vis de l’inflation. Et notamment en exprimant clairement que le chiffre de 2 % « était une cible et pas un plafond ». Autrement dit, « nous pourrions être prêts à accepter une inflation supérieure à 2 % pendant un certain temps, sans déclencher mécaniquement un resserrement de notre politique monétaire », a-t-il précisé. […]

« Notre communication est trop souvent destinée à un petit groupe de personne : les médias, les marchés et les économistes », a-t-il déploré. À l’image de ce qu’a fait la Fed avec ses sessions « Fed listens », la BCE va donc devoir mener un travail d’écoute et de pédagogie afin de convaincre des ménages qui estiment que l’inflation est plus forte que ce que n’affirme la banque centrale, tout en la jugeant incapable d’atteindre son objectif après des années massives d’injection de liquidité sur les marché.

Source : Le gouverneur de la Banque de France appelle la BCE à revoir son objectif d’inflation – Les Echos

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur vk