La vérité sur les porcs – ou du moins une introduction…

Voilà plus de 3 mois que je n’avais rédigé une chronique impertinente. À vrai dire, l’impertinence n’a plus besoin de critique tellement elle se suffit à elle-même. Les européennes sont passées, la caravane passe, les brebis galeuses du mainstream ont bêlé plus de fois que de raison, elles vous ont assommé allègrement en prêchant l’évangile du progrès sur toutes les ondes et toutes les pages de France, de Navarre et de Seine-Saint-Denis !

Il paraît que ce sont les vacances, et tous les chômeurs – ou RSAistes – qui sont trop occupés à leur tâches hautement productives pour s’occuper de politique ou de Progrès m’ont soufflé l’idée de pondre une petite flatulence écrite, histoire de faire le point, après tout ce temps. Je me suis donc dit que c’était le moment adéquat pour écrire quelques lignes et se lâcher.

Je dois confesser un péché. J’ai lu. Et des choses bien controversées ! J’ai lu, trop lu, ras le neurone, prêt à dégueuler de pensées nauséabondes pour notre époque. C’est l’actu qui m’a jeté sur la rambarde des éhontés ! Harvey Weinstein était juste un gros porc classique, le porc que tout un chacun connaît, le porc que la gent féminine ne connaît trop bien. Epstein était donc la gamme au-dessus, la classe de col hors catégorie. Le maxi porc s’attaquant aux enfants sur son île privée, le tout dans un silence des plus confus. Il aurait, paraît-il, des dossiers sur les puissants après avoir posé des micros et des caméras dans les chambres espionnant ses invités. Le chantage premium : Clinton, Trump et les autres seraient sur la liste. Epstein travaillerait même pour le Mossad. Fichtre ! Nous traitons suffisamment sur Soverain de dossiers acidulés pour que nous nous en étonnions, mais après tout, la vérité revient toujours tel un boomerang force 4, surtout quand ce dernier est à dessein. Trump serait visé en dernière instance. La campagne de 2020 ? Une coïncidence diront les plus fainéants.

Je vous invite donc à suivre ce dossier de plus près, s’il n’est pas étouffé dans l’œuf car il promet dans un avenir proche, des rebondissements intéressants et des révélations explosives, si des reporters et juristes courageux se saisissent de l’affaire.

Wait & see diront les anglo-saxons. Je dirais simplement que la vérité peut attendre, elle est habituée.

 

PS : on a passé les 5000 abonnés sur facebook. Même si je méprise ce réseau social, je dois dire que c’est à saluer, Soverain prend de l’ampleur et nous avons des innovations à sortir à la rentrée (et bien plus !). Restez branchés, surtout sur discord, au moins ils ne nous débrancheront pas tout de suite sur ce réseau.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.