La Pologne accueillera 1 000 soldats américains de plus, selon M. Trump

Le président polonais Donald Trump et son homologue polonais Andrzej Duda ont annoncé aujourd’hui à la Maison-Blanche que la Pologne accueillera 1 000 soldats américains supplémentaires dans le cadre d’un nouvel accord de sécurité.

Cette augmentation portera à plus de 5 000 le nombre total de forces américaines habituellement déployées auprès de l’allié de l’OTAN comme moyen de dissuasion contre la Russie.

La Pologne « fournit des bases et des infrastructures pour soutenir une présence militaire d’environ 1 000 soldats américains », a dit M. Trump, ajoutant que l’augmentation serait « sans frais pour les États-Unis » parce que le gouvernement polonais paiera la note.

Les troupes seront déployées en Pologne selon un système de rotation – à l’instar des quelque 4 500 soldats américains qui sont déjà dans le pays – plutôt que d’y être basées de façon permanente, comme les troupes américaines le sont en Allemagne, a expliqué M. Duda.

Mais Duda a salué cette annonce comme un pas vers une « présence durable » et a dit qu’il espérait que la force tournante allait continuer à croître avec le temps. « Il est à espérer qu’elle augmentera progressivement en termes d’effectifs militaires, a-t-il dit.

Le nouveau contingent américain comprendra des forces d’opérations spéciales, des troupes logistiques et un quartier général de division de l’armée, a dit M. Duda. L’armée américaine n’a pas de quartier général de division en Europe depuis que la 1ère Division Blindée a déménagé d’Allemagne pour le Texas, en 2011.

Plus tôt dans la journée, M. Trump a déclaré que jusqu’à 2 000 soldats seraient transférés d’Allemagne en Pologne dans le cadre du nouvel accord – sans augmenter le nombre total de soldats américains en Europe. Il a également souligné que l’accord n’avait pas encore été finalisé.

Source : Wesley Morgan, Politico.eu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur vk