Facebook ouvre sa « war room » pour les élections européennes

Elle a pour objectif de veiller à ce que la propagation de fausses informations, de faux comptes et de possibles ingérences étrangères n’aient pas d’impact sur l’issue du scrutin des élections européennes organisé du 23 au 26 mai prochain.

Au total, Facebook affirmait avoir été capable de supprimer 45.000 messages problématiques dont le but était de décourager les citoyens américains à voter lors des élections de mi-mandat. En plus de sa « war room », le réseau social a créé un numéro de téléphone spécial auquel des utilisateurs peuvent soumettre des messages douteux. Grâce à un partenariat avec plusieurs entreprises locales, Facebook pourra dire si le message en question est vrai, faux, contesté ou à prendre avec précaution.

Cette nouvelle initiative fait partie d’un dispositif plus large mis en place par le premier réseau social au monde avant les élections européennes. Facebook a d’ores et déjà encadré les publicités politiques sur sa plateforme.

Source : Le Figaro – Facebook ouvre sa « war room » pour les élections européennes




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.