Entretien avec Olivier Delorme – UE, quelles solutions ? (2/3)

Notre ancien collaborateur Olivier Rousseau interviewait l’historien et romancier Olivier Delorme, dans la continuité de son ouvrage « 30 bonnes raisons de sortir de l’Europe ».

La deuxième partie, Union européenne, quelles solutions ?, est sortie.

Un article plus détaillé sur l’ouvrage en question est disponible ici.

N’hésitez pas à retrouver Olivier Delorme sur son site web.

Liste des questions

0:00 : À la sortie de votre essai en 2016, vous annonciez soutenir Jean-Luc Mélenchon, s’il proposait de sortir de l’Union européenne. Ce n’est plus le cas (si ça l’a déjà été), et d’autres ont défendu le Frexit depuis (François Asselineau, Florian Philippot…), qu’en pensez-vous, soutenez-vous l’un d’eux ?

0:00 « Encore un effort, camarade Mélenchon »

6:33 Que dire de François Asselineau ?

10:10 « Si je vote pour les européennes… »

13:21 Et Florian Philippot ?

14:19 « Tant qu’il n’y a pas un C.N.R ?, … »

19:39 « Construire quelque chose ensemble, ça ne veut pas dire « Ralliez-vous à moi » ! »

21:15 « Le mouvement des gilets jaunes est pour moi un sujet d’extraordinaire espoir »

25:39 : L’UPR et Les Patriotes veulent utiliser l’Article 50 pour sortir. Au contraire, le PRCF, le Pardem, Solidarité & Progrès et l’Action Française sont contre. Le Pardem demande aussi l’annonce par la France du défaut de paiement. Que pensez-vous de tout cela ?

25:39 « Je suis clairement pour un défaut de paiement de la Grèce »

26:15 « Pour la France, je pense qu’on n’en est pas là »

31:34 « Il faut sortir des schémas de pensée ordo-libéraux et monétaristes dans lesquels notre pensée économique s’est engluée »

33:28 « La première chose, c’est de sortir de l’euro au plus vite »

34:57 « La France n’est pas une petite fille qui désobéit »

36:08 « L’Article 50, je trouve que c’est se mettre dans un processus asphyxiatoire »

Retrouvez les autres parties de l’entretien