L’histoire du Brexit, racontée par BrexitCentral

Tout a commencé pour BrexitCentral en septembre 2016, moins de douze semaines après le référendum de juin 2016, au cours duquel plus de personnes ont voté pour que le Royaume-Uni quitte l’UE que dans n’importe quelle autre élection de l’histoire des Britanniques. Le reste est une longue péripétie avec de multiples rebondissements, dont l’aboutissement vient à peine d’avoir lieu ces derniers jours

» Lire plus

Brexit et Démocratie

Les débats de ces dernières années ont fait ressortir des idées très différentes sur ce qui constitue la démocratie, avec l’utilisation courante du terme « populiste » pour discréditer les résultats qui ne plaisent pas. Nous pensons cependant que la démocratie procédurale avec des élections libres et équitables est la base d’un bon gouvernement et qu’elle doit être défendue.

» Lire plus

M. Corbyn, la seule façon de protéger les droits des travailleurs en Grande-Bretagne est d’échapper totalement au droit européen

Ce qui est extraordinaire, c’est que la gauche travailliste considère toujours l’UE comme un allié idéologique, même après l’holocauste économique de l’euro. L’austérité qu’ils dénonçaient à la maison était plus répandue sur le continent, et sans coussin monétaire (jusqu’au sauvetage de Draghi).

» Lire plus

Pourquoi un deuxième référendum serait une lourde erreur

Les arguments creux en faveur d’un deuxième référendum – et comment y faire face.
Les arguments en faveur d’un deuxième référendum sont désastreux, diviseurs et illusoires.
Pourquoi tous les arguments que vous avez entendus en faveur d’un deuxième référendum sont faux.

» Lire plus

Assange au tribunal

J’ai été profondément ébranlé par les événements d’hier au tribunal de première instance de Westminster. Chaque décision a été prise en dépit des arguments et des objections à peine entendus de l’équipe juridique d’Assange, par un magistrat qui a à peine fait semblant d’écouter.

» Lire plus

Brexit : C’est bien plus qu’une crise britannique

A première vue, l’impasse dans laquelle se trouve le Brexit est l’expression d’une crise politique intérieure particulière. A y regarder de plus près, on a l’impression que l’UE ne peut pas faire face au retrait des Etats membres. Mais cette crise n’est-elle pas un symptôme de l’érosion de nos systèmes politiques ?

» Lire plus

Les États-Unis de l’hystérie fasciste

L’hystérie du « fascisme » se propage comme une traînée de poudre. La mafia du progrès de Twitter est à la recherche de sang. Ce n’est plus qu’une question de temps avant que le géant endormi de la normalité ne réveille et ne purge l’Amérique de la gangrène fasciste qui a Poutino-Nazifié cette nation autrefois grande.

» Lire plus

RIP Jeffrey Epstein

La saga Jeffrey Epstein se poursuit quand bien même le pédophile a été retrouvé pendu dans sa cellule à Manhattan. On peut se demander comment il a réussi à se suicider, si c’est bien le cas, puisqu’il aurait été sous surveillance à la prison et qu’on peut présumer qu’il avait été dépourvu des vêtements et accessoires qui auraient pu être utilisés à cette fin. Donc, il est mort, mais l’a-t-il fait lui-même ou l’a-t-on aidé ?

» Lire plus

Multiculturalisme : l’État providence déchire la Suède

Les fanatiques de la diversité semblent croire qu’il suffit, pour parvenir à l’utopie des bonnes intentions, de rassembler toutes sortes de gens sur un chemin arc-en-ciel d’amour et de tolérance (sévèrement limitée). Ensemble (et avec une formation de parti pris implicite) nous vaincrons la haine ! C’est de la folie.

» Lire plus

Le suicide de la France

La « francité » disparaît et est remplacée par une sorte de balkanisation en enclaves qui ne communiquent pas les unes avec les autres. Plus les élites françaises se cloîtrent dans leurs enclaves avec leurs revenus disponibles et leurs loisirs culturels, moins elles sont propices à comprendre l’impact quotidien de l’échec de l’immigration massive et du multiculturalisme.

» Lire plus

La censure des médias sociaux : Une expérience Facebook

Les plateformes de médias sociaux sont privées, mais elles ont un monopole naturel qui ne peut pas être reproduit, et elles sont un support commun du type de celui qui devrait être reconnu comme sujet à des lois interdisant la discrimination ou la censure. C’est la nouvelle place du village, et tout le monde devrait pouvoir monter sur une chaise pour exposer son point de vue.

» Lire plus

La force de l’Europe réside dans la véritable diversité de ses nations

D’abord et avant tout, il doit s’agir d’une Union européenne où tous les citoyens ont leur mot à dire, une Europe où, dans la mesure du possible, les décisions sont prises localement, pas très loin de Bruxelles. Une telle UE produirait ce que l’Europe a de mieux à offrir. Ce serait une UE qui assure réellement la paix et promeut la prospérité au lieu de se laisser entraîner dans des rêves utopiques.

» Lire plus

4 raisons de l’échec de la gauche européenne

Les revers des partis centristes aux élections européennes ont montré que la crise de l’UE est loin d’être terminée. Pourtant, le manque de stratégie et d’identité de la gauche a entravé sa capacité à fournir une alternative. Nous vivons donc à une époque où les allégeances politiques changent rapidement. Mais quand la gauche doit-elle s’attendre à faire des progrès électoraux parmi les travailleurs européens et les sections réformistes de la classe moyenne, sinon maintenant ? Il est urgent d’expliquer l’échec désastreux de la gauche à le faire. Quatre raisons me viennent à l’esprit – il y en a certainement d’autres. Tout d’abord, la stratégie ; ensuite, l’européisme ; puis, le climat ; et enfin, son faux fédéralisme. Cela signifierait qu’il faudrait souligner que la démocratie commence au bas de l’échelle. Cette réconciliation avec la nature et entre les hommes ne tombe pas du ciel de « l’Europe » et ne se fait pas pour rien. Peu après leur élection, les membres du Parlement européen seront devenus 751 lobbyistes de la technocratie supranationale, déguisés en représentants démocratiques d’un peuple européen qui n’existe pas encore. Le changement social pour le mieux ne viendra ni d’en haut, ni d’eux.

» Lire plus

L’UE est un empire condamné

Les tensions en Europe s’exacerbent. Il y a le Brexit, une Allemagne sans direction et dépassée, une France ambitieuse mais faible, et une division régionale croissante. Mais le principal danger pour le projet européen est la démocratie.

» Lire plus

Le Brexit, un exemple parmi d’autres de la déconnexion entre l’élite politique et le peuple

Dans de nombreuses démocraties du monde, les partis traditionnels sont sur le déclin et les mouvements populistes sont dans une forte dynamique. Les partis traditionnels se sont adonnés à des impôts plus élevés pour payer des gouvernement gras. Ils imposent également avec bien-pensance des taxes plus élevées sur un large éventail de comportements qu’ils veulent contrôler, ceci allant de la conduite d’une voiture et de l’avion en vacances à la consommation de mauvais aliments et à l’achat d’une maison chère. Les populistes continuent de gagner des voix et des amis. Ils offrent aux gens l’espoir d’avoir un peu plus d’argent à dépenser.

» Lire plus