Avons-nous atteint le pic Soros ?

 

George Soros est en train de perdre. Il pense qu’il est toujours en train de gagner. Mais, en r√©alit√©, il va perdre.

Tout autour de vous, si vous regardez d’assez pr√®s, vous verrez le spectre de George Soros qui se cache derri√®re les gros titres. La caravane de migrants, la neutralit√© du net, la r√©gulation de Facebook, le bannissement des m√©dias ind√©pendants des r√©seaux sociaux, les r√©volutions de couleur et l’ing√©rence √©lectorale, la cr√©ation et la manipulation de r√©fugi√©s, les trolls sur Twitter, votre blog et YouTube, etc.

Tout ce que nous voyons aujourd’hui √† la une des journaux est le produit de l’argent de George Soros et de son obsession singuli√®re de recr√©er le monde √† son image.

Soros lui-m√™me est un produit du temps. Un multimilliardaire qui ne pouvait exister qu’√† une √©poque de corruption sans pr√©c√©dent, des fondations √©l√©mentaires de la soci√©t√©. Une √©poque o√Ļ le dangereux m√©lange de l’id√©ologie marxiste r√©git la libre circulation des capitaux, quelque peu sans entraves, a donn√© naissance √† la m√®re de toutes les bulles qui font de l’argent avec l’argent.

 

Plus d’argent, plus de probl√®mes

Une th√®se primaire de ce blog (NdT: le blog de l’auteur) est que l’argent corrompu engendre une soci√©t√© corrompue. La corruption des prix que nous payons pour les choses que nous achetons nous dissocie de leur co√Ľt r√©el de propri√©t√© et des co√Ľts d’opportunit√© li√©s aux diff√©rents choix.

Elle a donn√© naissance √† une classe apparemment tout-puissante de changeurs de monnaie qui manipulent la politique pour s’arroger des richesses non gagn√©es, connues sous le nom de loyer, puis utilisent ces nouvelles richesses pour financer leur prochain plan pour voler les gens de notre temps.

Parce que l’aphorisme est vrai, le temps c’est vraiment de l’argent. Le temps est la seule v√©ritable ressource naturelle rare. Tout le reste est, en fin de compte, recyclable, il suffit de demander √† Einstein.

Et les hommes comme Soros comprennent que le fait de remplir votre temps de distractions vous rend plus pauvre que vous ne l’auriez √©t√© autrement. C’est le principal m√©canisme par lequel ils volent votre patrimoine.

Le processus de radicalisation politique et id√©ologique dans lequel excelle son ONG fait partie de ce projet. Mettez les gens en col√®re pour leurs insignifiances, chargez-les √©motionnellement, puis dressez-les les uns contre les autres jusqu’√† ce que le syst√®me politique s’effondre.

M√™me lorsqu’il √©choue en fin de compte, comme en Arm√©nie, il r√©ussit √† g√Ęcher une ann√©e de vie de millions de personnes. Temps perdu √† cause des machinations d’un fou.

Combien de temps, en tant qu’Am√©ricains, passons-nous √† nous inqui√©ter des probl√®mes du jour concoct√©s par Soros et son acolyte Tom Steyer¬†? Et la triste v√©rit√©, c’est que nous devons nous pr√©occuper de ces questions, m√™me si les co√Ľts sont √©lev√©s.

Pourquoi ?

Parce que l’objectif de Soros est la destruction des √Čtats-Unis et de ce qu’ils repr√©sentent. Il est le chaos incarn√© par l’utilisation continuelle de son argent pour alimenter un conflit qui se termine par un choix de Hobson pour nous, damn√© si nous le faisons, damn√© si nous ne le faisons pas.

Le modèle du choix de Hobson

Ce choix aujourd’hui est un choix entre Facebook et la Silicon Valley qui a beaucoup trop de pouvoir pour r√©gir les d√©bats, se cachant derri√®re des CGU (Conditions G√©n√©rales d’Utilisation) au sens large ou acceptant de les r√©glementer pour abuser de leur pouvoir.

Pensez √† la fa√ßon dont les conservateurs et la presse alternative sont trait√©s √† l’heure actuelle. C’est compl√®tement partial. Maintenant, posez-vous la question √©vidente.

Pourquoi ?

Pourquoi le feraient-ils en sachant que les gens se mettront en col√®re et demanderont qu’on fasse quelque chose ?

Parce que, g√©nie, c’√©tait le plan depuis le d√©but.

Remarquez comment aujourd’hui Jack Dorsey de Twitter et Mark Zuckerberg de Facebook sont en train d’√™tre mis en place pour √™tre les acteurs principaux de cette situation. Si vous ne pouvez pas voir √† ce stade l’homme derri√®re le rideau qui tire les ficelles pour atteindre ce but pr√©cis, vous n’√™tes pas r√©veill√© et vous n’avez pas pris la pilule rouge. Vous faites partie du probl√®me.

Vous n’√™tes qu’un autre des idiots utiles de George Soros.

Les gouvernements des deux c√īt√©s de l’Atlantique font maintenant la queue pour faire de Zuckerberg le m√©chant pour ne pas avoir r√©pondu √† leurs pr√©occupations concernant le traitement des donn√©es sur Facebook.

Zuckerberg est le bouc émissaire.

Et Soros obtiendra ce qu’il veut : des bureaucrates et des politiciens complaisants, pay√©s, qui font adopter √† toute vapeur une loi qui leur permet de surveiller les plateformes de m√©dias sociaux pour r√©glementer non seulement leur comportement, mais le v√ītre.

Jeu. Set. Match.

Si c’est le cas, pourquoi je pense qu’on a atteint le pic Soros ?

Les mensonges co√Ľtent cher

Parce que rien de tout √ßa ne marche plus. Regarde autour de toi. Pas plus tard que cette semaine, la Fondation Soros Open Society (OSF) a fait ses valises et a quitt√© la Turquie apr√®s l’arrestation de son fondateur pour avoir foment√© une dissidence.

Le mois dernier, l’OSF et son universit√© d’Europe centrale ont quitt√© la Hongrie o√Ļ Viktor Orban s’est oppos√© √† l’influence malveillante de Soros sur la culture hongroise.

Les Russes l’ont jet√© dehors il y a des ann√©es et il y a un mandat d’arr√™t contre lui.

Il a combattu ces deux derniers pays pendant des années avant de finalement partir.

Et l’OSF se retire en un jour ?

Raison ? Ils sont coupables et Soros perd sa couverture. Partout o√Ļ l’opposition aux mondialistes durcit, Soros plie bagage et s’enfuit.

Les tyrans sont faibles. Soros se cache derri√®re le venin. Il n’a jamais rien construit de valeur, il a seulement gagn√© une version truqu√©e d’un jeu √† somme nulle, c’est-√†-dire le courtage mon√©taire.

Ce n’est pas un entrepreneur, c’est un vampire. Et les vampires ne construisent pas des choses, ils d√©truisent ce que les autres aiment tout en √©tant eux-m√™mes mal aim√©s.

Le renversement du gouvernement arm√©nien ne s’est pas non plus d√©roul√© comme pr√©vu, Nikol Pashinyan n’ayant pas r√©ussi √† former un gouvernement, m√™me apr√®s s’√™tre montr√© favorable √† rester un ami pour la Russie. Personne n’a achet√© cette ligne et la r√©volte des soutiens √† Pashinyan a laiss√© un vide dans son sillage, mais un vide qui ne sera pas rempli d’une com√©die eurocratique sous le contr√īle de Soros et de l’OTAN.

Mais le plus important, c’est que de moins en moins de gens se laissent prendre au choix de Hobson que j’ai d√©crit plus t√īt et que Soros s’engage pour faire avancer la balle politique dans sa direction.

Aujourd’hui, au lieu de cela, il appuie ouvertement la fraude √©lectorale dans le comt√© de Broward et en G√©orgie. Il paie des manifestants pour harceler les s√©nateurs au sujet d’un candidat √† la Cour supr√™me et organise une violente prise d’assaut de la fronti√®re sud des √Čtats-Unis qui devient rapidement un calvaire politique au collier du Parti d√©mocrate.

Les mensonges co√Ľtent cher. C’est pourquoi les hommes comme Soros ont besoin de tant d’argent.

C’est pourquoi ils continuent aussi √† manipuler les march√©s, √† semer la discorde et la volatilit√©, tout en poussant √† la mort des conflits ouverts qui effraient √† juste titre les gens les plus raisonnables, comme la manŇďuvre malicieuse de l’Ukraine qui pourrait entra√ģner la Russie dans une guerre meurtri√®re dans le d√©troit de Kertch.

Leurs mensonges sont d√©mystifi√©s en temps r√©el. Je l’ai d√©j√† dit. Ces hommes sont peut-√™tre les plus intelligents dans la salle, mais ils ne sont pas plus intelligents que la salle elle-m√™me. √Ä partir de maintenant, George Soros et ses semblables du clan Davos gagneront mais pour plus cher et les pertes deviendront plus difficiles √† surmonter.

C’est pourquoi le contr√īle de la circulation de l’information, le contr√īle de La Toile, dont j’ai parl√© r√©cemment, est si important. C’est pourquoi les plateformes d√©centralis√©es sont si importantes et pourquoi les liens personnels que nous √©tablissons ici dans le cybermonde doivent √™tre anti-fragiles.

C’est aussi pour √ßa qu’on a atteint le pic Soros.

 

Tom Luongo ; source de l’article, traduit par XPJ

 

0 0 voter
√Čvaluation de l'article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur vk