Aurélien Bernier : « L’Union européenne est une construction politique où la démocratie n’a pas sa place »

LA GAUCHE  À L’ÉPREUVE  DE L’UNION  EUROPÉENNE

Dans La gauche à l’épreuve de l’Union européenne, le collectif montre qu’aucune politique n’est aujourd’hui possible, non seulement à cause de l’euro, mais aussi de l’ordre juridique européen.

En fait, l’équation juridique est simple. En France, les tribunaux administratifs contrôlent la conformité du droit national avec le droit européen. Or, ce droit européen est d’essence ultralibérale. La jurisprudence ne laisse aucun doute : en l’état de l’ordre juridique, toute loi contraire au droit européen prise par la gauche au pouvoir serait annulée, non pas par la Cour européenne, mais par les tribunaux français !

Est-ce que les marchés ont dévasté le Royaume-Uni suite au Brexit ? Est-ce qu’ils ont attaqué sauvagement pendant la campagne référendaire pour dissuader les citoyens de voter pour le leave ? Non, car la réalité économique est bien plus complexe. Les multinationales européennes (y compris allemandes) ont des intérêts au Royaume-Uni. Elles en ont en France. Mercedes et BMW y vendent des voitures, ThyssenKrupp y vend des pièces de machines… C’est la Commission européenne qui essaie de « punir » le Royaume-Uni, ce qui est rendu possible parce que le gouvernement britannique a choisi la voie de l’article 50 du traité européen, qui donne un pouvoir incroyable à la Commission européenne.

Pour que le RIC puisse porter vraiment sur tous les sujets, il faut au préalable réformer la Constitution pour redonner une forme de primauté au droit national sur le droit européen. Voilà le sujet central. Qui est aussi celui dont personne ne veut parler.

Source : Marianne – Aurélien Bernier : « L’Union européenne est une construction politique où la démocratie n’a pas sa place »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.