Après un mois de pandémie, les Italiens se réveillent eurosceptiques et prochinois 

Après un mois de pandĂ©mie, l’Italie se rĂ©veille eurosceptique, moins attachĂ©e Ă  l’alliĂ© amĂ©ricain et philo chinoise. L’Europe est la grande perdante de cette pĂ©riode, comme le montrent les chiffres de l’institut de sondages Eumetra, diffusĂ©s le 5 avril : 70 % des Italiens sont en effet convaincus que l’Europe n’aidera pas l’Italie parce que l’Allemagne veut […]