L’UE ne s’intéresse pas au libre-échange avec le Royaume-Uni, mais seulement à la domination politique

Les actions de l’UE au cours des deux dernières semaines montrent qu’elle ne vise pas à conclure un accord de libre-échange avec le Royaume-Uni, mais plutôt à se protéger contre la concurrence internationale et à dissuader les autres États membres de l’UE de suivre la même voie que le Royaume-Uni. Cette politique est sous-tendue par le dangereux recul de l’UE du libre-échange vers un modèle économique impérialiste et tourné vers l’intérieur.