Les réseaux sociaux : Ground Zero pour la guerre aux idées

Au grand désarroi des utilisateurs honnêtes du réseau social, Jack Dorsey & Co avait commencé à endiguer subrepticement la libre circulation du dialogue, des idées et de l’information par une vague d’interdictions dites des « shadow bans ».