NĂ©gocier le Brexit

Les dĂ©putĂ©s ont eu le choix le plus clair possible. Ils habilitent le premier ministre et ses nĂ©gociateurs, ou ils acceptent un accord pourri. Il est malhonnĂŞte de refuser d’habiliter le premier ministre, puis de brandir les mains en l’air avec horreur et d’exiger un deuxième rĂ©fĂ©rendum.

Brexit : C’est bien plus qu’une crise britannique

A première vue, l’impasse dans laquelle se trouve le Brexit est l’expression d’une crise politique intĂ©rieure particulière. A y regarder de plus près, on a l’impression que l’UE ne peut pas faire face au retrait des Etats membres. Mais cette crise n’est-elle pas un symptĂ´me de l’Ă©rosion de nos systèmes politiques ?