Le RIC, pour quoi faire ?

Les tenants de cette proposition de RIC prétendent avoir trouvé la panacée qui résoudrait les problèmes économiques, sociaux, démocratiques, institutionnels et même le problème de la représentation décadente de nos élus. C’est évidemment faire l’impasse sur l’ingéniosité de nos dirigeants capables de produire l’ajout du RIC dans la Constitution, mais d’un RIC handicapé qui ne porterait sur quasiment rien et/ou qui nécessiterait des conditions herculéennes pour être posé.