Le rêve de Macron sur l’euro s’écroule après la débâcle du sommet de l’UE

Le « grand projet » d’Emmanuel Macron de relancer l’euro sur des bases plus solides est en lambeaux après que le bloc du nord de l’Europe a refusé d’envisager toute forme d’union fiscale et que les dirigeants fatigués ont fait l’impasse sur les questions cruciales.
Après avoir bataillé jusqu’au bout de la nuit sur la migration, il n’y avait plus d’énergie ou d’envie au sommet de Bruxelles pour se battre sur l’architecture fiscale. Il n’y avait pas de soutien plausible pour le grand bond en avant voulu par le président français de toute façon.

Oui, les guerres commerciales sont bénéfiques !

D’après ce que je comprends, les guerres commerciales touchent essentiellement les principaux pays exportateurs concurrents.

En 2017, la Chine était le premier exportateur mondial, comme c’est le cas depuis un certain temps. Elle a exporté 2263 milliards de dollars de biens, dont beaucoup, selon Trump, de façon injuste.
Les États-Unis étaient au deuxième rang, exportant 1547 milliards de dollars de marchandises, soit les deux tiers du montant chinois. (C’est logique, pourrait-on dire, puisqu’il y a trois fois plus de gens en Chine que dans ce pays.)

On nous ressort l’Affaire Skripal

Juste au moment où la Coupe du Monde avait forcé les médias britanniques à reconnaître à contrecœur la vérité évidente que la Russie est un pays extrêmement intéressant, peuplé comme partout ailleurs par des gens agréables et attrayants, nous avons un remake strident de l' »incident de Salisbury » qui envahit les médias britanniques. Deux personnes sont tombées malades à Amesbury à cause d’une substance inconnue, qui pourrait être une drogue illicite, mais qui pourrait aussi provenir d’un contact avec la substance prétendument utilisée sur les Skripals, vraisemblablement quelque part à l’intérieur pendant tout ce temps, comme on nous a dit qu’elle pouvait être éliminée et neutralisée par l’eau.

Les 11 événements [non-militaires] les plus censurés du Royaume-Uni

Par TruePublica : Dans cet article, nous avons tenté d’identifier les événements les plus censurés des temps modernes en Grande-Bretagne. Nous avons demandé l’avis de l’un des journalistes et documentaristes les plus célèbres de notre époque, un ancien officier de renseignement Mi5, un journaliste d’investigation auprès de l’une des organisations les plus connues en matière de changement climatique, un journaliste expérimenté de la guerre en Irak, un ancien officier de l’armée, ainsi que le chef de l’une des plus grandes organisations caritatives du monde œuvrant contre l’injustice.